Courtrai et Genk déposent plainte contre l’état des terrains d’Ostende et de Mouscron

Courtrai avait déjà joué son match à Ostende "sous réserve", le club flandrien va un pas plus loin en déposant plainte auprès de l’Union belge. La Commission des litiges devra se prononcer. S’il est entendu le KVK pourrait s’imposer sur tapis vert, rapporte Sporza.

Courtrai s’est incliné 2-1 contre le KVO. "Ostende n’a pas tout fait pour dégager le terrain. Ce n’était pas une promotion pour le football, ça ne servait pas non plus les téléspectateurs. De plus, le risque que les joueurs se blessent était plus important", estime Ronny Verhelst.

Le président des Kerels suggère que le match aurait pu se jouer ce dimanche "dans de meilleures conditions". En cas de décision favorable, un score de forfait sera infligé à Ostende et Courtrai récupérera les trois points sur tapis vert.

Le Racing A aussi entrepris la même action, ciblant l'état du terrain de Mouscron. "Les chutes de neige étaient prévues mais le Royal Excel Mouscron n'a pas pris, à nos yeux, les mesures nécessaires dans les heures précédant la rencontre afin qu'elle se déroule dans de bonnes conditions", a expliqué le Racing dans son communiqué.


 

►►► À lire aussi : Bongonda après la défaite de Genk à Mouscron : "C'est une honte de jouer sur un terrain pareil"


Le club limbourgeois a également précisé qu'il avait part de ses inquiétudes à l'arbitre avant le match et avait décidé de jouer sous réserve comme le permet à l'article B6.117 du règlement fédéral. Cet article stipule que "si, selon l'équipe visiteuse, une surface de jeu est non conforme, elle peut refuser de jouer ou jouer sous réserves".

"En tant que club, nous étions d'avis que cette rencontre ne devait pas être jouée. Dans ces circonstances, il était impossible de jouer normalement et c'était dangereux pour les joueurs", a encore écrit le Racing qui "veut lancer le débat sur l'imposition d'exigences plus strictes aux clubs" pour éviter de jouer "dans des conditions qui entravent le football et mettent en danger l'intégrité des joueurs".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK