Courtrai condamne le racisme de ses supporters

Courtrai condamne le racisme de ses supporters
Courtrai condamne le racisme de ses supporters - © KURT DESPLENTER - BELGA

Le KV Courtrai promet d'agir avec fermeté contre le racisme des supporters dans son stade. Le club a réagi de la sorte lundi aux gestes et cris de singe adressés par les supporters aux joueurs du Standard Christian Luyindama et Paul-José Mpoku.

Après le match, Mpoku avait expliqué avoir été victime, tout comme Luyindama, du comportement raciste d'une partie du public local. Il a entendu des insultes racistes et vu un supporter imiter un singe.

"A la suite d'articles parus dans la presse, le KV Courtrai tient à préciser une fois de plus qu'il rejette et condamne toute forme de racisme. Toujours et partout", ont réagi les Kerels dans un communiqué.

"S'il s'avère que les 'supporters' se sont rendus coupables de racisme sous quelque forme que ce soit, le club agira avec fermeté", a ajouté le club. "Avec les autres clubs, nous nous engageons pour des encouragements positifs dans les stades, où le racisme est exclu."

L'an passé aussi, les supporters de Courtrai s'étaient illustrés négativement lors d'un match contre le Standard. Uche Agbo avait alors été la cible des cris racistes. Dans la foulée, la Pro League avait lancé un plan d'action contre le racisme dans les stades. Cela incluait la condamnation sans équivoque des chants et cris.

Le KV Courtrai cherchera de manière proactive les personnes responsables de ces comportements racistes. Ces fans risque une interdiction de stade d'au moins un an.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK