70 millions d'augmentation de capital à Anderlecht, Verschueren quitte le management

Wouter Vandenhaute et Michael Verschueren
Wouter Vandenhaute et Michael Verschueren - © Belga Image

Le Conseil d’administration du Sporting d’Anderlecht s’est réuni ce mardi… en plein air à Heverlee, sur la terrasse couverte du restaurant étoilé de Wouter Vandenhaute. Celui-ci a été approuvé à l’unanimité comme nouveau président du Sporting d’Anderlecht. La nouvelle équipe dirigeante a ensuite présenté le plan financier pour les cinq années à venir, le fameux plan 2020-2025. Ce plan a également été approuvé à l’unanimité par le Conseil d’administration.

Cela passera, rappelons-le, par une augmentation de capital et par l’entrée dans l’actionnariat de Vandenhaute et de Vincent Kompany pour un montant qui n’a pas été révélé. L’opération financière porte globalement sur quelques… 70 millions d’euros qui se détaille de la sorte : les avances antérieures de 50 millions de Marc Coucke au club ne seront plus remboursables mais transformées en actions de la société RSCA et les autres actionnaires vont devoir intervenir pour les 20 autres millions d’argent frais injectés dans le capital du club.

Climat serein

Alors qu’ils étaient très mécontents d’avoir pris connaissance de la révolution de palais anderlechtoise par voie de presse la semaine dernière, Alexandre Van Damme et les autres "petits" actionnaires du club n’ont pas eu recours à leur minorité de blocage (26% de l’actionnariat) sur les différents sujets évoqués. La réunion s’est même déroulée dans un climat très serein. Restait le point délicat de la journée : le rôle de Michael Verschueren. Il lui est finalement demandé de quitter le management du club tout en restant actionnaire (5%) et administrateur du Sporting d’Anderlecht. Il continuera aussi à exercer ses fonctions au sein de l'ECA (Association européenne des clubs) et servira de relais entre les actionnaires historiques et les nouveaux arrivés au sein du CA.

Rappelons que Verschueren était devenu directeur sportif du Sporting en novembre 2018 à la place de Luc Devroe. Mais, il y a quelques mois, des divergences de vue professionnelles étaient rapidement apparues entre lui et les nouveaux hommes forts d’Anderlecht, à savoir le tandem Vandenhaute (le nouveau conseiller présidentiel) - Karel Van Eetvelt (le nouveau CEO). Un duo qui ne comptait plus sur lui pour le projet de redressement sportif et financier d’Anderlecht. Déjà écarté une première fois il y a quelques semaines, Verschueren avait été finalement sauvé par ses appuis et ses relais en interne.

Car l’homme, charmant et clubman convaincu, avait ses partisans parmi les employés du Sporting mais aussi au sein du Conseil d’administration. Il avait alors été bombardé CFO (directeur financier) sportif du club en mars dernier, aux côtés de l’ex-Gantois Peter Verbeke, en charge du recrutement. Cette fois, l’aventure "exécutive" se termine pour le fils de Mister Michel, l’ancien manager emblématique de la maison mauve entre 1980 et 2003.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK