Commencer à Sclessin, cela donne un peu plus de saveur, avoue-t-on à Charleroi

Les play-offs I débuteront par un déplacement au Standard le vendredi 30 mars pour Charleroi, qui enchaînera avec la visite d'Anderlecht au Mambourg le 6 avril.

"Il n'y a pas de match facile. Le casting est exceptionnel, il n'y aura que des matches de gala", déclare Mehdi Bayat, l'administrateur-délégué de Charleroi. "Commencer à Sclessin, cela donne un peu plus de saveur. Ce match est devenu un match très important, surtout pour nos supporters respectifs. Je suis persuadé que le Standard va jouer à fond, même si les Liégeois remportent la Coupe de Belgique (contre Genk samedi, ndlr). Mais nous ferons le maximum pour aller les accrocher chez eux. Il faut prendre des points tout de suite pour bien entamer les play-offs".

Charleroi a marqué le pas en fin de phase classique, et cédé la 2e place à Anderlecht. Après la division des points par deux, les Zèbres entament les play-offs I au 3e rang avec 26 points, à 2 unités de la 2e place d'Anderlecht et avec 1 point d'avance sur La Gantoise.

"Nous avons été 2e tout au long de la phase classique. A nous de prouver que ce n'était pas le fruit du hasard. Je suis content que la phase classique soit terminée. Nous l'avons bouclée avec 51 points, c'est un record. J'espère maintenant que les play-offs vont permettre de retrouver le Charleroi qui a fait une saison exceptionnelle, et de protéger notre 3e place, voire d'aller titiller la 2e. Devenir un acteur régulier des play-offs I était un de nos objectifs, nous pouvons déjà être très fiers du travail accompli depuis la reprise du club en 2012".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK