Clement pointe le VAR: « Il y a 3 personnes dans le bus qui n'ont pas fait leur boulot »

Le FC Bruges a disposé du Racing Genk (3-2) dans le match au sommet de la 8ème journée des Play-offs 1. Les Blauw en Zwart ont connu une belle deuxième période, en répondant au but d'ouverture précoce de Sébastien Dewaest. « On n'a pas assez joué avec le ballon depuis derrière. On devait rester plus calme » analyse Philippe Clement au micro de Pierre Deprez.

L’entraîneur de Genk souligne la déconcentration de ses joueurs après le 2-1. Un but marqué après un contact entre Wesley et Aidoo. Pour les partisans limbourgeois il y avait un coup de coude. « Il y a 3 personnes dans le bus qui n'ont pas fait leur boulot. Tout le monde a ressenti de l'injustice et on a oublié de rester dans le match. »

Bruges recolle donc à 3 points de Genk. De quoi mettre de la pression sur les leaders du championnat? « Non, Un 4 sur 6 nous suffit » explique Philippe Clement. « Bruges est obligé de faire un 6 sur 6. Ce ne sera pas si facile pour eux de faire 6/6. »

Toujours est-il que les play-offs 1 rentrent dans leur phase décisive et que le match de ce dimanche peut avoir une conséquence sur le moral des joueurs de Genk. « Non, si on regarde les dernières minutes, nous n'étions pas une équipe abattue ou déçue » termine l'entraîneur de Genk. « Les joueurs ont fait tout pour gagner ce match ou pour arracher le partage dans les derniers instants. Et on a eu une occasion pour égaliser. C'est le football. »

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK