Un penalty de Rezaei, une caresse de Sa : à dix, le Standard ramène un point de Charleroi

Réduit à dix après l'exclusion de Konstantinos Laifis et mené 1-0 peu après l'heure de jeu, le Standard a réussi à ramener un point de Charleroi grâce au but d'Orlando Sa (1-1) à l'occasion du choc wallon au programme de la 27ème journée de Pro League.

Ce partage permet aux Zèbres (49 points), qui pensaient avoir fait le plus dur après l'ouverture du score de Kaveh Rezaei sur penalty, de rester à onze longueurs du Club de Bruges (60), tenu en échec par Genk samedi soir (2-2), et de valider mathématiquement leur billet pour les play-offs I.

Les hommes de Felice Mazzu, qui restent sur cinq matches sans victoire - et quatre partages - consécutifs, vont à présent avoir trois rencontres (contre Malines, Charleroi et Courtrai) pour préparer au mieux la prochaine étape de la compétition.

Le Standard (37), lui, limite la casse après les partages de Genk (38) et de l'Antwerp (38) pour rester en course pour les play-offs I, à seulement une longueur de la sixième place occupée par les Limbourgeois. Cinquième avec deux points d'avance sur les Liégeois, Courtrai (39) a réaliséune opération en or en battant Lokeren : le KVK est la seule équipe du Top 8 à avoir gagné ce week-end !

Il reste trois rencontres au Standard pour se hisser dans le Top 6, synonyme de qualification pour les play-offs I : les Rouches accueilleront le leader brugeois dimanche prochain, avant de recevoir Malines et de se déplacer à Ostende lors de la dernière journée de la phase classique du championnat.

Le résumé de la rencontre : Sa Pinto surprend d'entrée de jeu

Alors que Felice Mazzu aligne le onze attendu en l'absence de Nicolas Penneteau, blessé et remplacé entre les perches par Parfait Mandanda, Sa Pinto surprend en laissant son meilleur buteur, Orlando Sa, sur le banc.

L'attaquant portugais y est d'ailleurs bien accompagné, puisque Sébastien Pocognoli et Paul-José Mpoku sont eux aussi remplaçants. En l'absence de Poco sur la pelouse, c'est le revenant Mehdi Carcela qui hérite du brassard de capitaine.

Les premiers échanges sont équilibrés, et la première occasion digne de ce nom est à mettre à l'actif du Standard : à la 13ème minute de jeu, Mehdi Carcela accélère dans le milieu du jeu et lance idéalement Edmilson sur le flanc gauche. Bien placé, l'ailier liégeois tente sa chance, mais sa frappe n'est pas cadrée.

Charleroi prend ensuite la maîtrise du jeu, sans pour autant réussir à se montrer dangereux. Le contraire du Standard lorsqu'il met le nez à la fenêtre : Renaud Emond propulse le ballon au fond des filets, mais son but est logiquement annulé, Duje Cop étant en position de hors-jeu au départ de la phase.

Quand il n'y a pas d'occasions, parfois, un penalty suffit...

Renaud Emond, on le retrouve en action au début de la seconde période : après moins d'une minute de jeu, le Gaumais reprend de la tête un bon centre de Razvan Marin, mais cela passe juste à côté.

La rencontre est toujours aussi pauvre en occasions, et à l'heure de jeu, le principal fait de match est peut-être la carte jaune reçue par Konstantinos Laifis, qui le privera du choc face au Club de Bruges le week-end prochain.

Mais le défenseur chypriote n'est pas au bout de ses peines : quelques minutes plus tard, il retient fautivement Chris Bedia, qui part au but avant de s'écrouler. L'arbitre de la rencontre, Nicolas Laforge, indique le point de penalty et adresse un deuxième carton jaune, synonyme d'exclusion, à Konstantinos Laifis.

Kaveh Rezaei prend ses responsabilités et propulse puissamment le cuir au fond des filets de Guillermo ochoa, qui n'avait pas eu grand-chose à faire jusque-là : 1-0 (66') !

Contre toute attente, Orlando Sa remet ça

Alors qu'on pense s'orienter vers un succès tranquille des Carolos, Edmilson fait jouer sa vivacité sur le flanc gauche et adresse un caviar à Orlando Sa à l'entrée du petit rectangle. L'attaquant portugais n'a qu'à caresser le ballon pour en modifier la trajectoire et déstabiliser Parfait Mandanda, le remplaçant de Nicolas Penneteau : le Standard revient à 1-1 (76') !

A la 87ème, Romain Grange passe tout près d'offrir la victoire à ses nouvelles couleurs, mais la reprise puissante du médian français est repoussée par Guillermo Ochoa.

Malgré une dernière grosse occasion pour Orlando Sa dans les arrêts de jeu, le score n'évoluera plus, et les deux équipes se quittent sur un partage relativement logique malgré la supériorité numérique des locaux durant la dernière demi-heure de la rencontre.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK