Le Standard reprend des couleurs à Charleroi

Igor De Camargo, unique buteur de la soirée
Igor De Camargo, unique buteur de la soirée - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Le Standard s'est imposé (0-1) ce dimanche à Charleroi dans le cadre de la 18e journée de la Jupiler Pro League. L'unique but de la rencontre a été inscrit par De Camargo (41e). Grâce à ce succès, le Standard, qui restait sur quatre défaites consécutives toutes compétitions confondues, dont deux en championnat, repasse devant Charleroi. La rencontre a débuté avec un quart d'heure de retard en raison d'un problème de maillots.

LE RESUME DE LA RENCONTRE :    

Privé de Dewaest, Mazzù place Marcq dans l'axe de sa défense. Vukomanovic, de son côté, modifie son équipe: en défense, il aligne le jeune Damien Dussaut sur le flanc droit et replace Arslanagic dans l'axe. En attaque, il laisse Louis sur le banc.

Les deux équipes s'engagent à fond. Dans un premier temps, le Standard s’octroie un petit avantage mais Yuji Ojo (5e) et De Camargo (13e) ne parviennent pas à tromper Penneteau. A l'image de son gardien, Charleroi ne tremble pas et a reprend l'initiative. Les frappes de Fauré (16e et 22e) manquent de précision.

Vers la demi-heure, les deux formations commencent à envoyer de longs ballons vers l'avant. Les Liégeois ont toutefois pu compter sur un Mujangi Bia plus en verve que ces dernières semaines. Sur un de ses services, De Camargo ouvre la marque à la 41e (0-1).

Grâce à Kabano, Charleroi se relance à l'assaut de Thuram mais Tainmont (56e) et Fauré (60e) oublient de marquer. Des erreurs que Mujangi Bia a failli leur faire payer cher à la 59e mais l'envoi du Standardman est sauvé in-extrémis par Martos.

Charleroi a conservé l'initiative jusqu'à la fin de la rencontre mais les Rouches ont tenu bon et remportent enfin une victoire après une période noire de 4 défaites.

LES FAITS MARQUANTS :    

Avant match: Le match débute avec 15 minutes de retard. En Cause: les maillots du Standard, dont les zones de blanc sont trop similaires à celles de Charleroi. Les joueurs rouches sont obligés de jouer avec leurs maillots couverts de tape rouge afin de limiter ces zones blanches.

5ème minute: Tir de Ono, dévié par Penneteau en coup de coin.

12ème minute: Sur une reprise croquée de Ono, Faty récupère le ballon au petit rectangle mais ne cadre pas son envoi.

22ème minute: Belle balle en profondeur de Tainmont vers Fauré. L'attaquant français peut s'ouvrir le chemin du but mais effectue un contrôle trop long.

27ème minute: Bia part en solo et profite des bons appels des attaquants rouches pour s'ouvrir le chemin du but au centre. Il tente sa chance d'un intérieur du pied, qui est non cadré.

39ème minute, BUT: Centre de l’extérieur du pied de Bia vers De Camargo, seul au deuxième poteau. Le Brésilien ne connait aucune difficulté pour tromper Penneteau.

57ème minute: Passe à l'aveugle de Kebano vers Tainmont, qui s'isole mais est repris de justesse par un défenseur rouche.

59ème minute: Belle combinaison du Standard qui se termine par un tir de Bia. Penneteau est battu mais Martos sauve sur la ligne.

61ème minute: Centre carolo dangereux, de la droite. Le ballon passe devant deux Zèbres sans être touché.

84ème minute: Galvez Lopez tente une volée surpuissante du gauche. Celle-ci s'écrase sur la transversale de Thuram, qui n'avait pas bougé. Superbe geste du Carolo.

87ème minute: Thuram rate complètement sa prise de balle. Le ballon rebondit derrière lui mais Ciman, qui couvrait, dégage le ballon de justesse.

INFOS SUR LES COMPOSITIONS :    

Mazzu place Marcq en défense centrale pour compenser la suspension de Dewaest. Houdret est aligné dans l'entrejeu. Pour le reste, le coach carolo fait confiance aux joueurs qui ont brillé ces dernières semaines.

Au Standard, des jeunes joueurs ont été promus chez les A et mais seuls Fiore et Dussaut font partie du noyau. Ce dernier est titularisé d'entrée de jeu. Paul-José Mpoku, qui souffre toujours des adducteurs, est forfait, alors que Tony Watt n'est pas repris. Dino Arslanagic, inconstant ces dernières semaines, revient dans le 11 au sein d'une défense inédite Dussaut, Arslanagic, Ciman, Van Damme.
Au milieu de terrain, Vukomanovic donne la préséance à Faty, Enoh et Trebel. Lumanza est sur le banc. Le trident offensif sera composé de Ono, Bia et De Camargo. Louis en fait les frais.

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK