Charleroi maîtrise et remporte le "choc" face au Beerschot, 18/18 historique pour les Zèbres

Charleroi a remporté le choc du haut de classement face au Beerschot, 3-1. Les Carolos ont réalisé un match très sérieux face aux Anversois, leurs dauphins au classement. Après avoir géré la première période et s’être mis à l’abri grâce à un but de Kaveh Rezaei à la demi-heure de jeu, les Zèbres ont affiché un très joli visage en début de deuxième mi-temps, et ont laissé passer sans trembler les moins bons moments. Golizadeh a inscrit le 2-0 sur un très joli but, alors que Rezaei y allait de son doublé en fin de rencontre sur un penalty inarrêtable (3-0). Suzuki a sauvé l’honneur avec un petit but dans le temps additionnel. Tout cela, dans une ambiance totalement réchauffée par le retour du public dans le stade carolo. Le Beerschot n’a jamais vraiment donné l’impression de pouvoir inquiéter son adversaire du soir.

Le Sporting continue donc son sans-faute, 6/6, 18/18 : un bilan historique pour le club. Les Zèbres sont sur leur nuage… Il leur faut espérer un retour de Gillet rapidement mais aussi que la sortie de Morioka sur blessure ce vendredi ne porte pas à conséquence pour la suite. Ou la machine bien huilée pourrait un petit peu s’enrayer. Alors que l’effectif a peu tourné depuis le début de saison et qu’en du plus championnat, Charleroi dispute encore les tours préliminaires de l’Europa League.

Le résumé du match

La première mi-temps ne tient pas vraiment toutes ses promesses. Le Beerschot, considéré comme l’une des équipes les plus plaisantes de notre championnat ne montre pas grand-chose offensivement, alors que Charleroi ne prend pas beaucoup de risques. Les Carolos un cran au-dessus parviennent néanmoins à prendre l’avantage grâce à un but de Rezaei. Ils assurent l’essentiel à la demi-heure de jeu avec une belle leçon de réalisme.

La meilleure partie de la rencontre est alors à venir. Les intentions Carolos sont claires dès le début de deuxième mi-temps avec trois situations dangereuses en cinq minutes, soit plus que durant toute la première période. Le Sporting cherche à inscrire rapidement un deuxième but et y parvient ! Golizadeh, très en forme, inscrit un superbe but. Les Zèbres prennent une option sur cette rencontre.

Les hommes de Belhocine continuent à se montrer dangereux, alors qu’en face, ceux de Losada manquent de créativité et de tranchant. Les Anversois s’offrent malgré tout une occasion aux alentours de la 70e minute de jeu, mais Penneteau est bien là pour défendre ses cages. S’ensuit une meilleure période pour le Beerschot qui est nettement plus présent dans la moitié de terrain carolo.

A une dizaine de minutes du terme, Golizadeh a la balle du 3-0 dans les pieds, mais Vanhamel sort un très bon arrêt !

Dans le temps additionnel, Suzuki réduit le score. Et si ce but ne met aucunement la victoire carolo en cause, il a semblé beaucoup contrarier les Carolos… Du perfectionnisme, l’un des ingrédients de cette équipe très plaisante, une équipe historique pour le club d’ailleurs, qui n’avait jamais débuté une saison avec un 18 sur 18… Un événement longuement fêté devant le public après le coup de sifflet final.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK