Charleroi joue un mauvais tour à Genk pour le retour de Felice Mazzu

Charleroi s’est imposé 2-1 contre Genk et son ancien coach Felice Mazzu. Les carolos ont inscrit leurs deux buts en première mi-temps face à un Genk très léger en ouverture de la 7ème journée de Pro League.

Pour son retour à Charleroi, Felice Mazzu a reçu un accueil incroyable de la part des supporters carolos qui n’avaient pas oublié leur ancien coach. Et Mazzu, ému au coup d’envoi de vouloir lui aussi se rappeler aux bons souvenirs de ses anciennes couleurs en tentant de remporter trois points importants.

Pourtant, en première mi-temps, c’est Charleroi qui se montre à son avantage en scorant à deux reprises. Tout d’abord dès la 24ème minute de jeu. Fall, bousculé par Coucke devant rattraper une mauvaise passe en retrait de Dewaest, obtient un penalty transformé par son équipier Morioka. Le Japonais fait 1-0 et marque son 4ème but de la saison.

Moins de 5 minutes après l’ouverture du score, Nicholson double la mise pour Charleroi. Genk n’est pas au niveau ce soir. Son football est trop prévisible et les joueurs manquent cruellement de détermination. C’est 2-0 à la mi-temps et pour le moment Charleroi joue un bien mauvais tour à son ancien coach.

Karim Belhocine l’a bien compris et fait monter au jeu dès le début de la seconde période Kaveh Rezaei, histoire d’anéantir les espoirs d’un retour de Genk.

Mais contre toute attente, c’est Genk qui va enfin réussir à faire quelque chose dans ce match. À la 61ème, Onuachu permet à Genk de croire à une remontée dans les 30 dernières minutes de la rencontre. C’est 2-1, le match est un peu relancé.

Hormis une fin de rencontre marquée par de nombreux cartons jaunes et quelques occasions (Nicholson à la 64ème et 76ème), le score ne changera plus. Onuachu aura bien une balle d’égalisation dans les arrêts de jeu. Mais Penneteau veille.

Charleroi prend trois bons points et dépasse son adversaire du jour au classement général. Genk est éjecté du top 6.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK