Pro League : Charleroi bat Genk, un grand Koffi sort deux penaltys (2-0)

Charleroi s’est imposé face à Genk, dans un match à 6 points. Les Carolos ont marqué deux fois mais on retiendra surtout le match incroyable d’Hervé Koffi, auteur d'une prestation incroyable, et qui a sauvé deux penaltys pour les Zèbres.


►►► À lire aussi : Pro League : partage fou entre Saint-Trond et Anderlecht, auto-but d’Harwood-Bellis dans les arrêts de jeu


►►► À lire aussi : Luka Elsner frustré par la fin de match du Standard contre OHL : "Se saborder en 10 minutes, ça laisse un goût très amer"


 

Le match

Les Carolos restent sur une défaite et un partage. Les Limbourgeois ont subi deux revers consécutifs. Les deux équipes veulent retrouver des couleurs.

La première grosse occasion est limbourgeoise après 7 minutes de jeu. Ito récupère une mauvaise passe de Gholizadeh. Le tir du Japonais est dévié des poings, au-dessus de la transversale, par Koffi.

Les échanges sont assez équilibrés. La première véritable occasion carolo tombe à la 18e. Van Cleemput lancé par Gholizadeh sert Morioka. Le tir de l’attaquant japonais est contré.

Un peu avant la demi-heure de jeu il faut un superbe arrêt de Koffi pour éviter que Genk n’ouvre la marque. Le gardien carolo gagne son duel face à Andreou. On retrouve Koffi à la 38e. Il dévie sur son poteau une reprise de Munoz.

Les deux dernières possibilités de la première période sont pour Charleroi. Le tir des 25 mètres de Ilaimaharitra n’est pas cadré. Juste avant la pause, Vandevoort, le portier limbourgeois sort à merveille dans les pieds de Zorgane. C’est 0-0 à la pause.

Un énorme Hervé Koffi mène Charleroi vers la victoire

Charleroi prend rapidement l’ascendant en début de deuxième période, mais c’est Genk qui profite d’une perte de balle de Gholizadeh aux 35 mètres. Thorstvedt s’infiltre dans l’axe mais sa frappe puissante termine au-dessus du but de Koffi.

Le premier but de la partie tombe sur phase arrêtée à la 56e. Le coup de coin de Morioka atterrit sur la tête de Nicholson. La tête puissante, au premier poteau, de l’attaquant jamaïcain ne laisse aucune chance à Vandevoort.

Genk réagit tout de suite via Onuachu. Son tir des 20 mètres est superbement repoussé par l’intraitable Koffi. A la 64e on prend les mêmes et on recommence. Nouveau tir puissant de Onuachu des 16 mètres. Nouvel arrêt de classe de Koffi qui sauve une nouvelle fois Charleroi.

Les Carolos continuent à pousser, mais ils n’arrivent pas à faire le break. Onuachu, le Limbourgeois le plus dangereux ce soir, est pris en sandwich dans le grand rectangle. C’est penalty. Onuachu le tire. Koffi arrête du pied mais l’arbitre annule le penalty, estimant que Koffi n'est pas resté sur sa ligne. Onuachu tire un seconde fois. Koffi dévie sur son poteau. Les Carolos exultent. 

Pour Genk c'est le coup de bambou. Les Limbourgeois craquent. Zorgane sert Gholizadeh à droite. L’Iranien contrôle, crochète et arme son pied gauche pour décocher une frappe qui ne laisse aucune chance à Vandevoordt. C’est 2-0, à deux minutes du terme.

Charleroi renoue avec la victoire et revient à la hauteur de Genk avec 17 points. On retiendra la prestation 5 étoiles d’Hervé Koffi. Le portier carolo a eu 25 ans ce samedi et qui a été fêté comme il se doit en fin de rencontre.

6 images
© Tous droits réservés
6 images
© Tous droits réservés
6 images
© Tous droits réservés
6 images
© Tous droits réservés
6 images
Edward Still pendant Charleroi – Malines. © Tous droits réservés
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK