Anderlecht s'impose à Charleroi et poursuit son parcours sans-faute

A l’instar du FC Bruges, Anderlecht compte le maximum de points à l'issue des trois premières journées de championnat. Menés 1-0,  les Mauves ont renversé la situation grâce aux buteurs Landry Dimata et Ivan Santini. Anderlecht s'impose 1-2 dans un match marqué également par la sérieuse blessure de Cobbaut à la cheville.

Le résumé :

Les hommes de Felice Mazzu savent que le principal défi est de neutraliser le duo Ivan Santini-Landry Dimata, auteur des neuf buts mauves lors des deux premiers matches.

La première période,  plutôt hachée en raison de nombreuses fautes, est dominée par des Carolos qui peuvent compter sur un Kevah Rezaei retrouvé. L’attaquant iranien, auteur de deux buts la semaine dernière au Kerhweg, se crée une première occasion au quart d’heure avant de trouver la faille à la 41ème minute (1-0).

Le bonheur des Zèbres est cependant de bien courte durée. Dans le temps additionnel, les Mauves héritent, en effet, d’un pénalty pour une faute de Parfait Mandanda sur Landry Dimata.

Dimanche dernier, c’est Ivan Santini qui avait obtenu (à pierre-papier-ciseaux) le droit de tirer le pénalty face  à Ostende. Cette fois, c’était donc au tour de Dimata de prendre ses responsabilités. D’une frappe puissante flashée 119 km/h et tout simplement  imparable, l’international espoir belge rétablit l’égalité (1-1).

Les duels physiques l’emportent aussi aux beaux gestes techniques dans la deuxième mi-temps.

Dans ce choc des Sporting, c’est celui d’Anderlecht qui prend l’avance avec un brin de réussite. En effet, à la 64ème minute, un centre de Dimata est dévié par Martos qui surprend son propre gardien. Et alors que le ballon va finir, quoiqu’il arrive, son chemin dans le but vide, Ivan Santini se jette pour le toucher afin que son compteur buts indique " 7 " après trois journées de championnat (1-2).

Les Mauves vont ensuite gérer leur avantage. Seul bémol pour les hommes d’Hein Vanhaezebrouck est la sérieuse blessure à la cheville du jeune arrière gauche, Elias Cobbaut. Il a quitté le terrain en pleurs sur une civière. Un coup d’autant plus dur pour le RSCA qu’il s’agit d’un élément évoluant dans un secteur où les solutions de rechange ne sont pas nombreuses.

Malgré un dernier essai sur coup franc de Romain Grange, le score ne changera plus. Troisième succès donc en autant de rencontres pour Anderlecht. Deuxième défaite à domicile par contre pour les Zèbres.

Vendredi prochain, c’est un duel des extrêmes au programme des Anderlechtois qui accueilleront Mouscron. Charleroi se déplacera, lui, à Genk.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK