Chadli, auteur du but mémorable contre le Japon, débarque à Anderlecht

Après Kompany, Mignolet et dans une moindre mesure Depoître et Limbombe, un nouveau Diable est de retour en Pro League cet été. Mais contrairement à ces quatre-là, Nacer Chadli va découvrir notre championnat. L'ailier va être prêté pour une saison par Monaco.

Formé au Standard, le droitier polyvalent s’est exilé aux Pays-Bas pour lancer sa carrière à Apeldoorn. Il a ensuite pris son envol à Twente avant de traverser la Manche pour rejoindre Tottenham. Après deux bonnes saisons chez les Spurs, Chadli rentre dans le rang. Il quitte Londres avec un bilan plus qu’honorable (119 matches, 25 buts, 16 assists) et avec la volonté d’augmenter son temps de jeu à West Bromwich. Le pari est réussi mais une blessure à la cuisse gâche complètement sa deuxième année chez les Baggies.

Avec un compteur bloqué à 410 minutes, il est malgré tout retenu pour la Coupe du monde en Russie. Remplaçant en début de tournoi, Chadli marque l’imaginaire collectif le 2 juillet à Rostov. Il monte au jeu à la 65e en même temps que Marouane Fellaini. Et ce duo va faire basculer la rencontre. Les Diables sont menés (2-0) et malmenés par le Japon. Jan Vertonghen redonne l’espoir à la Belgique, Big Mo égalise, mais c’est Chadli qui envoie les Belges en quarts au bout d’un contre fabuleux, ponctué du désormais légendaire "je l’avais dit bordel" de notre consultant Philippe Albert. Son 6e but avec les Diables, sans aucun doute le plus mémorable. Nacer a gagné sa place de titulaire, il participe à l’exploit brésilien et à la défaite contre la France. Quelques semaines plus tard, il signe à Monaco où son temps de jeu décline au fil des mois.

Chadli arrive à Anderlecht à 30 ans et avec l’envie de se relancer. Il va apporter son expérience (56 sélections, deux Coupes du monde) à un groupe jeune. Capable d’évoluer sur les deux flancs et en soutien d’attaque, il va offrir des solutions supplémentaires à la Team Kompany. Sans oublier un sens du but certain (100 buts chez les pros). A condition d’éviter les blessures.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK