Bruno Venanzi prêt à vendre une partie du Standard ?

Le Standard de Liège connait des difficultés financières de plus en plus préoccupantes années après années. Pour tenter de sauver les meubles, Bruno Venanzi cherche de l'argent par de nombreux moyens et se serait mis en quête d'un nouvel investisseur, selon nos collègues du journal économique l'Écho. Une information qui va dans le sens de ce que nous vous annoncions en avril dernier, quand le club a vendu ses droits tv à une banque allemande pour faire entrer des liquidités dans les caisses rapidement

Un besoin de liquidités "urgent"

Selon nos informations, le Standard a bien demandé à PwC, entreprise de consultance, de lui trouver de l'argent. Plus que ça même, le club a mandaté l'entreprise afin de trouver des partenaires, voire un repreneur. 

Bruno Venanzi voudra forcément tout tenter pour rester actionnaire majoritaire au sein du club, mais cela pourrait fortement compliquer la recherche. Vu la situation du Standard, l'investissement reste plutôt risqué et ne pas avoir de pouvoir de décision majoritaire pourrait bloquer plusieurs candidats. 

En tout cas, cela s'active en coulisses à Liège pour tenter de sortir un peu du rouge au niveau financier. Le club ayant déjà reçu une alerte en ne décrochant pas sa licence "en première instance" pour évoluer en Pro League avant cette saison, avant d'apporter les garanties nécessaires et de l'obtenir. En juillet dernier, autre alerte : une interdiction de transferts provisoire obligeant les Rouches à apurer quelques dettes pour pouvoir être actif dans le mercato. 

Mais à force de multiplier les moyens de se sauver, le Standard voit les possibilités se réduire…  

Eviter un deuxième épisode Fornieri

Il y a près d'un an, en novembre 2020, il avait déjà été question de l'arrivée d'un nouvel investisseur: François Fornieri. Les discussions avaient finalement été interrompues peu de temps avant leur aboutissement. L'homme d'affaires prétendait avoir été refroidi par la situation financière du club, alors que selon nos informations, il n'avait pas pu réunir les liquidités nécessaires dans les délais prévus...

Bruno Venanzi voudra forcément éviter un épisode Fornieri deux ! 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK