Bruno Venanzi présente les contours du "nouveau" Sclessin

"Si Bruxelles n'est pas prêt, on aura un stade pour accueillir l'Euro 2020 !, a souri Bruno Venanzi lors du traditionnel Business Meeting, au cours duquel le Président du Standard a présenté le projet à long terme qui va modifier le visage de Sclessin d'ici 2019. Les investissements consentis pour le développement de l'infrastructure du stade ne grèveront en aucune manière le budget sportif du club. Les futurs investissements ne se feront jamais au détriment du sportif, bien au contraire. Le projet que nous comptons mener à bien est vu comme un ensemble cohérent, l'un ne peut avancer sans l'autre."

"Notre grande idée, c'est de créer une esplanade, a expliqué l'architecte Jean-Pierre Reynders. Tous les supporters seront rassemblés dans ce grand lieu, qui sera situé devant la T1, et qui sera également le plafond d'un parking qui se trouvera en-dessous de cette esplanade. Il y aura également le développement d'un business center, qui se trouvera sur l'emplacement actuel du terrain de l'équipe féminine. On y retrouvera des bureaux, de l'horeca, des lieux de réunion, de rencontre... Le stade ne va pas être modifié. On va allonger les tribunes de la T3 et de la T4, comme cela a été le cas à Liverpool : on a étiré les tribunes plutôt que de faire des anneaux pour les réunir. On veut maintenir l'existant, mais on veut amener tout pour que le supporter se sente mieux dans son stade."

> Revoir le Business Meeting 2016 du Standard

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK