Stop ou encore? Preud'Homme fera connaître sa décision au Président Venanzi le 1er juin au plus tard

Stop ou encore? Preud'Homme fera connaître sa décision au Président Venanzi le 1er juin au plus tard
2 images
Stop ou encore? Preud'Homme fera connaître sa décision au Président Venanzi le 1er juin au plus tard - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Pour la première fois depuis longtemps, le président du Standard Bruno Venanzi est sorti du bois médiatiquement. Et, comme à l’entendre, les journalistes ne recherche que du sensationnalisme " parce qu’il faut bien vendre en cette période sans matchs ", il a réservé cette interview exclusive à la chaîne maison, Standard TV. On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même….

Que retenir de cette longue interview ? Que la vente du stade à la nouvelle société immobilière fera du bien aux finances du club. Mais que l’heure n’est plus aux folies vu le contexte de crise sanitaire et son cortège de manques à gagner et le gros effort financier fourni lors du " mercato " de l’été dernier. Le club va donc jouer la carte de la jeunesse en essayant de sortir, à court terme, l’un ou l’autre joueur de l’Académie. A l’instar du gardien Arnaud Bodart, remarquable réussite en la matière. Selon le président Venanzi, pour la première fois depuis longtemps, le Standard a rejoint Genk à la première place du classement cumulé de toutes les équipes de jeunes en termes de résultats.

Une perte d’1 million en 5 ans ?

Bruno Venanzi a reconnu que son club avait connu quelques résultats négatifs et des pertes d’exploitation ces dernières années. Mais, dit-il, si on y ajoute le produit et le fruit de la vente des joueurs, le Standard n’aurait, effectivement, perdu qu’un million en cinq ans, depuis son arrivée à la présidence !  Soit l’équilibre presque parfait…C’est faire sans doute peu de cas des deux augmentations de capital et de l’explosion de la masse salariale. Avant d’ajouter que si la situation est difficile c’est aussi parce que le club avait consenti un gros effort financier (on parlerait, en fait, de trois millions) en achetant le stade par une fin anticipée du remboursement du " leasing " de ses installations avec la SPI.

Marouane Fellaini investisseur ?

Reste le feuilleton Marouane Fellaini. A entendre l’homme fort de Sclessin, l’ancien " Diable Rouge " serait prêt à investir, comme Axel Witsel l’a fait , dans le projet immobilier. En réalité, on ne s’y retrouve plus. L’ancien joueur de Manchester a-t-il fait un prêt de 3 millions au club (comme le confirmait formellement son avocat, Me Stijn Debaene) ou a-t-il proposé réellement d’investir dans la société immobilière ? Ce que niait tout aussi formellement le conseil de Fellaini. Quoiqu’il en soit, le club cherche encore des partenaires pour mener à bien cet ambitieux projet immobilier pour lequel il attend encore le permis de bâtir. Cela était prévu pour le 27 mai dernier mais, vu les circonstances, les délais sont reportés. Le début de travaux est fixé dans un an et la concrétisation de cet ambitieux projet (estimé à 100 millions) dans une fourchette comprise entre 3-5 ans.

Michel Preud’homme réfléchit

Concernant le poste d’entraîneur pour la saison prochaine. Michel Preud’homme hésite toujours à rempiler. Il fera connaître sa décision au Président Venanzi le 1er juin au plus tard. S’il quitte le bord du terrain, il deviendrait alors le conseiller sportif du club. Qui pour le remplacer ? Le nom de Felice Mazzu circule toujours mais d’autres candidatures pourraient apparaître dans les prochains jours....