Bruges et Genk se neutralisent en ouverture du Super Sunday, le Standard restera leader

Le Club de Bruges espérait mieux du duel à domicile contre Genk ce dimanche après-midi au stade Jan Breydel. Les Blauw en Zwart, dominateurs pendant une période, peuvent toutefois être satisfaits du 1-1 obtenu face à des Limbourgeois qui auraient pu eux aussi revendiquer les trois points. Au classement, cela fait surtout les affaires du Standard qui est assuré de conserver la tête quel que soit le résultat du Clasico dont le coup d’envoi sera donné à 18h. Les Blauw en Zwart sont 2e avec 11 points et un match de moins que les Liégeois (12 pts). Genk est 5e avec 10 unités et enchaîne un troisième match sans défaite.

Bruges a imposé sa suprématie lors des 45 premières minutes en ne laissant que quelques balles de contre à Genk. C’est donc logiquement et malgré des occasions franches peu nombreuses que les Brugeois ont ouvert le score à la 41e sur un coup de tête puissant de Simon Deli.

La deuxième période semblait être repartie sur les mêmes bases avec un lob sur la barre de Ruud Vormer (46e) et une combinaison Vormer-Okereke très dangereuse (48e). Ces opportunités, Bruges aurait dû mieux les exploiter. A partir de l’heure de jeu, Genk a commencé à prendre le rectangle de Simon Mignolet d’assaut. Paintsil (59e) et Ndongala (65e) ont annoncé la couleur. Vanaken s’est ensuite chargé de concrétiser ce forcing en déviant un coup franc de Heynen dans son propre camp (67e). Les Blauw en Zwart ont même évité le pire dans les instants suivants avec un sauvetage remarquable de Mignolet en sortie basse face à Samatta (69e).

Les débats se sont ensuite équilibrés. Dennis d’une part (77e) et Samatta de l’autre (82e) ont manqué l’opportunité d’offrir les trois points à leur équipe.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK