Zulte Waregem corrige Bruges, battu pour la 1ère fois à domicile

Le Club de Bruges voulait profiter de la trêve internationale pour se relancer en championnat. C'est complètement raté. Les Blauw en Zwart, qui sortaient d'un maigre 6 sur 18, se sont écroulés à domicile 1-3 face à Zulte-Waregem en ouverture de la 16e journée de Pro League. Ils signent ainsi leur première défaite à domicile de la saison en championnat alors qu'ils n'avaient laissé filer que deux points face à Waasland-Beveren jusqu'à présent. Seul le Borussia Dortmund, en Ligue des Champions, avait gagné au Jan Breydel Stadium cette saison.

Bruges, 31 points, reste momentanément deuxième à quatre points du leader Genk et est désormais dans le viseur de l'Antwerp et d'Anderlecht qui peuvent le faire glisser à la 4e place dès ce week-end.

L'équipe d'Ivan Leko n'a jamais été convaincante ce vendredi. Malgré un bon début, les Brugeois n'ont pas réellement inquiété Sammy Bossut. Cynique, Zulte Waregem a exploité son premier ballon de contre pour prendre l'avantage. Theo Bongonda, intenable et déterminant sur les trois buts, a alors provoqué un penalty transformé successivement par Hamdi Harbaoui (12e). 

Un but qui a semé le doute dans les rangs du champion en titre avec des joueurs imprécis dans leurs passes. Il a fallu attendre la 37e minute pour voir une occasion franche avec un Hans Vanaken imprécis de la tête face à Bossut. La meilleure opportunité de la soirée des Brugeois est arrivée 3 minutes plus tard avec un coup franc (dans le rectangle) sur la barre de Vanaken (40e).

Un Bongonda déchaîné

Zulte Waregem s'est montré plus pragmatique juste avant la pose en concluant un superbe contre par une reprise au deuxième poteau de Theo Bongonda pour le but du 0-2 (44e).

Au retour des vestiaires, Bruges n'a pas montré la rage nécessaire pour renverser la vapeur, loin de là. Les Blauw en Zwart ont vu le Essevee faire 0-3 à la 51e sur une frappe de l'omniprésent Bongonda, légèrement déviée par Clinton Mata.

Le suspense a été relancé à la 78e minute sur un but contre son camp de Davy De Fauw, intervenu en glissade pour éviter une déviation de Wesley au deuxième poteau. Un but qui ne servira finalement qu'à réduire l'écart.

Humiliés devant leurs supporters, les Brugeois sont en pleine crise avec une seule victoire sur les 7 dernières rencontres de championnat. Pas de quoi être rassuré avant le déplacement de mercredi prochain au Borussia Dortmund en Ligue des Champions.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK