Bruges-Anderlecht, Histoire d'un duel

Jan Koller
Jan Koller - © Belga

Ce dimanche va se dérouler l'un des topmatches du championnat belge entre Anderlecht et le FC Bruges. C'est l'occasion pour RTBF.be/sport de revenir sur les grands matches entre les deux équipes.

Avant le 30 novembre 2014, les deux équipes se sont affrontées 171 fois. La première confrontation date du 4 septembre 1921. La dernière rencontre hors championnat de D1 date de la Supercoupe de Belgique 2007, avec une victoire 3-1 d'Anderlecht.

Les équipes se sont donc rencontrées 171 fois (toutes compétitions et divisions confondues) avec, au final 67 victoires d'Anderlecht, 53 victoires du FC Bruges et 51 matches nuls (les matches remportés aux tirs aux buts sont comptabilisés comme nuls). Le goal average est aussi en faveur de l'équipe bruxelloise: les Mauves ont planté 263 buts, contre 212 pour les Blauw en Zwart.

La plus grosse victoire brugeoise sur son terrain s'est soldée sur le score de 4-0 (Voir détails plus bas) lors de la saison 1970-1971 - score réédité le 22 septembre 2013 -, la plus grosse défaite étant le 0-5 subi le 29 septembre 1963.

Malgré la rivalité entre les deux clubs, plusieurs joueurs et entraineurs ont évolué dans les deux équipes:

Au niveau des joueurs, on peut citer, entre autres: Mémé Tchité, Vadis Odjidja, Marc Degryse (Soulier d'or en 1991), Nordin Jbari, Lorenzo Staelens (Soulier d'or en 1999), Gert Verheyen, Hugo Broos, Wilfried Puis (Soulier d'or en 1964), Kenneth Brylle Larsen, Robert Rensenbrink (Soulier d'or en 1976), René Vandereycken, Jos Volders, Aleksandar Ilic, Ronald Vargas, Johnny Velkeneers, Leen Barth, Alin Stoica, Elos Elonga-Ekakia, Erwin Vandendaele (Soulier d'or en 1971) ou Gilbert Van Binst.

Au niveau des entraineurs, il y a, entre autres: Andras Béres (Anderlecht 1966-67 et Bruges 1978-79), Norberto Höfling (Anderlecht 1968-69 et Bruges 1957-1963, 1967-68), Georg Kessler (Anderlecht 1971-72 et Bruges 1982-1984), Georges Leekens (Anderlecht 1987-1988 et Bruges 1989-1991, 2012) et Hugo Broos (Anderlecht 2002-2005 et Bruges 1991-1997).

Les rencontres de référence

11 octobre 1970 (4-0) - La victoire record

Buts Bruges: Thio (3', 38', 49'), Lambert (55')

Composition Bruges: Luc Sanders, Fons Bastijns, Kurt Axelsson, Erwin Vandendaele, John Moelaert, Henk Houwaart, Pierre Carteus, Gilbert Marmenout, Johny Thio, Raoul Lambert (Freddy Hinderyckx, 78') et Robbie Rensenbrink.

Composition Anderlecht: Jean Trappeniers, Georges Heylens, Johny Velkeneers, Jean Plaskie, Maurice Martens, André Colasse, Gerard Desanghere, Inge Ejderstedt, Gilbert Van Binst, Paul Van Himst et Wilfried Puis.

12 mars 1972 (0-2) - Les racines d'une rivalité

La rivalité entre les deux clubs nait le 12 mars 1972. Le FC Bruges, remonté en D1 en 1959 et en tête du championnat grâce à son quatuor Pierre Carteus, Raoul Lambert, Henk Houwaart et Fons Bastijns. Le matricule 3 possède encore 6 points d'avance (la victoire était à 2 points) sur Anderlecht à 8 journées de la fin de la saison.
Les deux équipes s'affrontent en terre brugeoise et Anderlecht, qui ne croit plus trop au titre, remporte l'enjeu 0-2 avec deux buts de Rensenbrink et Van Himst. Six semaines plus tard, lors de la dernière journée, l'incroyable se produit: alors que Bruges devait l'emporter au Racing White pour être couronné, il ne fait pas mieux qu'un match nul 1-1.
De son côté, Anderlecht, qui avait promis une prime substantielle au Racing White, écrase Saint-Trond 5-1 (avec 3 buts de Mulder). Anderlecht, qui n'a jamais été en tête de toute la saison, est sacré champion... à la différence de victoires! Les deux équipes totalisaient 45 points mais Bruges avait une victoire de moins que son adversaire mauve.
"C'était mon titre le plus bizarre et le plus sensationnel." a toujours déclaré Paul Van Himst.

Buts Anderlecht: Rensenbrink (44'), Van Himst (69')

Composition Bruges: Luc Sanders, Fons Bastijns, Johny Velkeneers, Erwin Vandendaele, Gilbert Marmenout, Henk Houwaart (Pierre Carteus, 46'), Nico Rijnders, Wietze Veenstra, Johny Thio, Raoul Lambert et Wilfried Puis.

Composition Anderlecht: Jan Ruiter, Georges Heylens, Hugo Broos, Gilbert Van Binst, Jos Volders, Jean Dockx, Jan Verheyen, Werner Deraeve, Inge Ejderstedt (Jan Mulder, 73'), Paul Van Himst et Rob Rensenbrink.

Des seventies aux couleurs blauw en zwart

A l'exception notoire de la victoire mauve en 1972, le déplacement des Bruxellois à Bruges se soldent irrémédiablement par une défaite, avec parfois des notes assez salées, comme en 1970, 1978 ou 1979.

Les Mauves ont simplement été battus 10 fois sur 11 dans la Venise du Nord durant les années 70.
L'importance de jouer à domicile est plus que jamais importantissime car dans le même temps, Bruges ne s'impose qu'une fois sur le terrain des Mauve et Blanc.

 

11/10/1970 FC Brugeois-Anderlecht 1970-1971 4-0
12/03/1972 FC Brugeois-Anderlecht 1971-1972 0-2
3/12/1972 FC Bruges-Anderlecht 1972-1973 2-0
7/04/1974 FC Bruges-Anderlecht 1973-1974 2-1
1/12/1974 FC Bruges-Anderlecht 1974-1975 3-1
30/11/1975 FC Bruges-Anderlecht 1975-1976 3-2
16/04/1977 FC Bruges-Anderlecht 1976-1977 2-0
29/01/1978 FC Bruges-Anderlecht 1977-1978 2-0
12/11/1978 FC Bruges-Anderlecht 1978-1979 3-0
17/11/1979 FC Bruges-Anderlecht 1979-1980 3-0

 

3 mai 1981 (1-5) - Une défaite qui fait mal

Bruges n'est plus que l'ombre du club qui avait évolué dans les années 70. Anderlecht, qui a surclassé le championnat, se déplace à Bruges à deux journées de la fin et inflige un sévère 1-5 aux Blauw en Zwart. Rien ne va plus dans la Venise du Nord. Quelques semaines avant, c'est le Standard qui est venu humilier les Brugeois à l'Olympiapark sur le score de 1-7.

But Bruges: Sörensen (6')
Buts Anderlecht: Jaspers (31'), Brylle (40'), Coeck (51'), Geurts (60'), Hofkens (66')

Composition Bruges: Philippe Vande Walle, Jacky Debougnoux, Georges Leekens, Walter Meeuws, Gino Maes, Pettri Kupiainen (Jos Volders, 52'), René Vandereycken, Paul Courant, Istvan Magyar, Jan Ceulemans et Jan Sörensen.

Composition Anderlecht: Jacky Munaron, Wim Hofkens, Hugo Broos, Morten Olsen, Raymond Jaspers (Tony Rombouts, 82'), Michel De Groote, Benny Nielsen, Arie Haan, Frankie Vercauteren, Kenneth Brylle et Willy Geurts.

6 mai 1986 (2-2) - Le test match

Le duel Bruges-Anderlecht rentre définitivement dans l'histoire du football belge le 6 mai 1986. Au bout d'un championnat haletant, Anderlecht et Bruges ne sont pas parvenus à se départager. Un test match est donc obligatoire pour décider du vainqueur du championnat 1985-1986. Le match aller se déroule au Parc Astrid et Bruges ramène un bon partage 1-1. Au match retour, hes hommes de Henk Houwaart font rapidement la différence via Papin et Wellens. C'est 2-0 à la pause et le titre est proche pour les joueurs du Club.
Pourtant, Anderlecht va renverser la situation, tout d'abord par un but de René Vandereycken peu après la reprise puis par une réalisation de Stéphane Demol à la 75ème. Derrière, Jacky Munaron effectue l'un de ses plus beaux matches et stoppe toutes les actions brugeoises dans le dernier quart d'heure. Anderlecht, réduit à 10 pendant 15 minutes, est sacré, sans avoir gagné un seul des deux duels du test match et remporte l'un des deux titres les plus disputés de l'histoire du football belge (avec l'autre test match, contre le Standard).

Buts Bruges: Papin (14'), Wellens (32')
Buts Anderlecht: Vandereycken (63'), Demol (75')

Carte rouge: Vandereycken (J, 78')

Composition Bruges: Philippe Vande Walle, Luc Beyens, Hugo Broos, Franky Van der Elst, Gino Maes (Marc Degryse, 72'), Leo Van der Elst, René Verheyen, Jan Ceulemans, Alex Querter (Tew Mamadou, 67'), Jean-Pierre Papin et Willy Wellens.

Composition Anderlecht: Jacky Munaron, Georges Grün, Morten Olsen, Luka Peruzovic, Henrik Andersen, Enzo Scifo (Per Frimann, 40'), Stéphane Demol, René Vandereycken, Frankie Vercauteren (Walter De Greef, 83'), Arnor Gudjohnsen et Erwin Vandenbergh

5 mai 2001 (0-1) - Le missile de Bertrand Crasson

But Anderlecht: B. Crasson (8')

Carte Rouge Bruges: Van der Heyden (80')
Carte rouge Anderlecht: Van Diemen (90')

Composition Bruges: Verlinden, De Cock, Lembi, Lesnjak (De Brul, 80'), Van der Heyden, Englebert, Simons, Clement, Vermant (Verheyen, 73'), Lange et Mendoza (Martens, 80')

Composition Anderlecht: Milojevic, Crasson, Doll, De Boeck, Ilic, Baseggio, Vanderhaeghe, Goor (Hasi, 90'), Stoica (Dindane, 51'), Koller et Radzinski (Van Diemen, 75')

15 mai 2005 (2-2) - Le dernier titre brugeois

Le 15 mai 2005, Bruges n'a besoin que d'un point pour être sacré champion de Belgique et c'est son ennemi anderlechtois qui se déplace en Venise du Nord pour tenter de postposer le sacré annoncé. rapidement, les Brugeois ouvrent la marque dès l'entame du match via Nastja Cah à la 2ème minute. Hannu Tihinen égalise pour les Mauves après 36 minute mais une fois de plus, Bruges le marquoir n'indique pas un partage pendant longtemps. 180 secondes après le but du Finlandais, le même Nastja Ceh réalise le doublé.
Nenad Jestrovic va donner son allure définitive au score du match en marquant en seconde période (56'). Bruges remporte son 13ème titre, à domicile, en jouant contre Anderlecht.

Buts Bruges: Ceh (2', 38')
Buts Anderlecht: Tihinen (36'), Jestrovic (56')

Composition Bruges: Tomislav Butina, Hans Cornelis, Birger Maertens, David Rozehnal, Michael Klukowski, Gaëtan Englebert, Timmy Simons, Philippe Clement, Nastja Ceh, Gert Verheyen et Rune Lange (Manasseh Ishiaku, 89').
 
Composition Anderlecht: Daniel Zitka, Anthony Vanden Borre, Hannu Tihinen, Vincent Kompany, Olivier Deschacht, Yves Vanderhaeghe, Pär Zetterberg (Besnik Hasi, 82')' Christian Wilhelmsson, Aruna Dindane, Mbo Mpenza (Goran Lovre, 63') et Nenad Jestrovic (Oleg Iachtchouk, 80')

04 octobre 2009 (4-2) - Bruges un cran au dessus

Le 4 octobre 2009, Bruges domine facilement le Sporting d'Anderlecht, miné par les blessures. Antolin Alcaraz lance les hostilités en ouvrant la marque pour le Club à la 16e minute. La réaction d'Anderlecht ne se fait pas attendre et Tom De Sutter égalise dès la 21e. Mais tout bascule en deux minutes: un but contre son camp de Jelle Van Damme à la 37ème et une réalisation de Wesley Sonck 60 secondes plus tard font pencher définitivement la balance du côté flandrien. En seconde période, Ronald Vargas porte la marque à 4-1 à la 83e minute avant que De Sutter ne fixe le score définitif à 4-2 dans les arrêts de jeu (90+3).

Buts Bruges: Alcaraz (17'), Van Damme (CSC, 38'), Sonck (40'), Vargas (83')
Buts Anderlecht: De Sutter (23', 90+3')

Composition Bruges: Stijn Stijnen, Gertjan De Mets, Carl Hoefkens, Antolin Alcaraz, Michael Klukowski, Karel Geraerts, Vadis Odjidja, Nabil Dirar, Ivan Perisic (Ronald Vargas, 73'), Wesley Sonck (Koen Daerden, 86') et Joseph Akpala (Dorge Kouemaha, 78').

Composition Anderlecht: Silvio Proto, Guillaume Gillet, Roland Juhasz, Olivier Deschacht (Victor Bernardez, 35'), Jelle Van Damme, Bakary Sare, Lucas Biglia, Mbark Boussoufa, Rubenilson Dos Santos Da Rocha Kanu (Romelu Lukaku, 69'), Jonathan Legear (Thomas Chatelle, 46') et Tom De Sutter.

18 avril 2010 (1-2) - Deuxième titre mauve sur le terrain brugeois

Après 1986, Anderlecht remet le couvert en remportant un deuxième titre, qui plus est le 30ème de son histoire, sur le terrain de son adversaire.

But Bruges: Sonck (90+2')
Buts Anderlecht: Van Damme (30'), Suarez (87')

Composition Bruges: Stijn Stijnen, Jeroen Simaeys, Carl Hoefkens, Antolin Alcaraz, Michael Klukowski, Peter Van der Heyden, Jonathan Blondel (Maxime Lestienne, 77'), Ivan Perisic, Ronald Vargas (Wesley Sonck, 62'), Nabil Dirar et Dorge Kouemaha (Joseph Akpala, 62').

Composition Anderlecht: Silvio Proto, Guillaume Gillet, Ondrej Mazuch, Roland Juhasz, Olivier Deschacht, Bakary Sare, Lucas Biglia, Jelle Van Damme, (Cheikhou Kouyaté, 82'), Matias Suarez, Romelu Lukaku (Thomas Chatelle, 75') et Mbark Boussoufa (Nemanja Rnic, 87').

S. Rouquet avec A. Hellebosch

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK