La Pro League veut maintenir un championnat à 16 et sans Waasland-Beveren

Blocage à la Pro League, Waasland-Beveren s'oppose une assemblée générale anticipée
Blocage à la Pro League, Waasland-Beveren s'oppose une assemblée générale anticipée - © HATIM KAGHAT - BELGA

La saga de la Pro League touche peut-être à sa fin. L'association de clubs de football professionnels s'est réunie ce lundi 13 juillet. Après plus de 3 heures de discussion, une note a été rédigée. Elle acte la volonté de maintenir la formule actuelle du championnat. A savoir une compétition à 16 et donc sans Waasland-Beveren. Cette notre sera soumise au vote lors de la prochaine assemblée générale, fixée le 31 juillet.

Les avocats de la Pro League ont exposé leur analyse de la décision de la CBAS devant le conseil d'administration. C'est "l'absence de justification de la différence de traitement entre la compétition en 1A (arrêtée après 29 journées) et celle en 1B (programmation du match retour de la finale)" qui a particulièrement été pointée du doigt. La CBAS, qui a précisé qu'elle n'avait pas le pouvoir de réintégrer Waasland-Beveren en D1A, a donc encouragé la Pro League à "prendre une nouvelle décision actuelle et équilibrée sur les conséquences sportives de l'arrêt de la compétition".

Egalement saisie, l'Autorité belge de la concurrence avait de son côté assuré que la décision de la Pro League était "raisonnable et proportionnée, dans laquelle les conséquences sportives qui en découlent sont les plus proches à la fois du règlement fédéral et de la logique sportive". Indiquant que les alternatives possibles "poseraient d'autres problèmes".

Le Conseil d'Administration de la Pro League a "évalué les mesures à prendre pour arriver à une nouvelle décision, actuelle et équilibrée". Le CA "souhaite respecter à la fois la décision de la CBAS et celle du Collège de la concurrence. Après avoir examiné et débattu les différentes options, le Conseil d'administration a décidé de soumettre une proposition à l'assemblée générale qui sera convoquée le 31 juillet. Cette proposition signifie que Waasland-Beveren sera relégué, que le format de compétition actuel sera maintenu et - comme le demande la CBAS - que la décision sera minutieusement motivée, tant en ce qui concerne la distinction faite dans le règlement de la compétition entre les deux séries 1A et 1B, qu'en ce qui concerne les alternatives possibles", précise le communiqué de la PL. 

Tout ce petit monde se retrouvera donc le 31 juillet pour une nouvelle AG. A seulement 8 jours de la reprise championnat. L'issue du vote sera déterminée par une majorité simple. La première décision avait réuni 84% des suffrages.

Autant dire que la bascule de Waasland-Beveren apparaît désormais inéluctable. 
 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK