Belhocine regrette le manque de réalisme de Charleroi

Au terme de la rencontre entre Courtrai et Charleroi (1-1), le coach carolo Karim Belhocine ne savait pas vraiment s'il devait voir le verre a moitié vide ou à moitié plein. "Deux partages, c'est aussi deux matches sans défaite", a-t-il déclaré en fin d'interview au micro d'Emmanuel Debiève.

Avant cela, l'entraîneur français avait pourtant répété plusieurs fois que son équipe aurait pu (et dû) repartir avec les trois points. "En première mi-temps, on s'est créé trois ou quatre occasions très nettes et on doit ouvrir le score à ce moment-là. Puis on arrive à marquer avec ce penalty et Courtrai s'est évidemment mis à faire le jeu à domicile. En deuxième mi-temps, Courtrai est très bien revenu dans le match et a poussé pour revenir au score. Il a fini par le faire mais on a encore eu trois occasions très nettes qui doivent finir par un but. Le match nul est quelque part mérité car il y a eu des opportunités des deux côtés mais quand on a autant d'occasions nettes à l'extérieur, on doit repartir avec les trois points."

Charleroi avait partagé 1-1 contre Gand lors de la première journée.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK