"Baraki", Mpoku et le kop du Standard chambrent Didillon

"Baraki, Baraki" scandait en cœur le Kop du Standard après le succès 2-1 face à Anderlecht. Conspué tout au long de la rencontre, Thomas Didillon a comme prévu été la cible des supporters rouches après les propos qu'il avait tenus lors de La Tribune de lundi dernier. Pour rappel, le gardien d’Anderlecht avait évoqué le terme ‘Baraki’ pour "préfacer le Clasico de dimanche ".

Encouragés par Paul-José Mpoku, oreille tendue et doigt pointé vers Didillon, de nombreux supporters du Standard se sont vengés sur le gardien français en accompagnant sa sortie du terrain de manière bon enfant.

Avant de se diriger vers la tribune principale, Mpoku a discuté quelques instants avec Didillon en gardant la main près de son oreille comme provocation.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK