Anderlecht sacré pour la 34ème fois, Charleroi dit adieu à l'Europe

Anderlecht est champion ! Vainqueurs 1-3 à Charleroi ce jeudi soir lors de la 9ème et avant-dernière journée des Playoffs I de Pro League, les Mauves sont sacrés pour la 34ème fois de leur histoire. Auteur d’un doublé, Lukasz Teodorczyk s’est réveillé au bon moment et est assurément l’homme de cette rencontre décisive. Charleroi voit son rêve européen se terminer ici avec cette défaite.

Le résumé

Charleroi met le pied sur le ballon dès le coup d’envoi de ce match. De son côté, Anderlecht se montre patient.

Les débats sont équilibrés mais les espaces se font rares.

Au quart d’heure, alors que les Carolos sont momentanément réduits à dix après la blessure du malheureux Willems (15’), les Mauves se créent une première belle opportunité. Obradovic est isolé sur son aile gauche et centre au point de penalty. Au duel dans le rectangle, Teodorczyk est tout proche de placer sa tête mais ne parvient pas à reprendre le ballon (17’).

Et les visiteurs se montrent à nouveau dangereux quelques minutes plus tard. Après un bon travail sur le flanc droit de Dendoncker et de Chipciu, le Roumain trouve Hanni dans la surface. Le capitaine bruxellois contrôle, se retourne et frappe du gauche. Sa tentative est légèrement trop enlevée (25’).

Dans la foulée, les Zèbres surprennent la défense anderlechtoise et trouve directement la faille. Sur un long ballon aérien, Pollet remporte son duel de la tête et dévie dans son dos. Bedia se montre plus rapide que Spajic et … Boeckx auteur d’une sortie très hasardeuse. L’attaquant carolo se décale vers la gauche et redresse parfaitement la trajectoire du ballon pour le pousser au fond des buts vides (1-0, 26’).

Le RSCA a bien du mal à alerter Penneteau et rentrent aux vestiaires avec un but de retard.

Au retour de la pause, les intentions des hommes de Weiler sont meilleures mais le portier adverse n’est toujours pas inquiété. Alors, le coach suisse décide de remplacer Tielemans par Acheampong (57’).

Et cela paie directement. Sur un centre du gaucher ghanéen, Teodorczyk profite d’un petit cafouillage de la défense zébrée dans la surface pour claquer une puissante demi-volée du gauche et égaliser (1-1, 59’). Le buteur polonais retrouve le chemin des filets après 8 rencontres de championnat infructueuses. C’est son premier but en PO I.

Acheampong poursuit sur sa lancée et tente sa chance. Penneteau est bien en place et repousse (65’).

Les Zèbres jouent maintenant en contre et le font très bien. Tainmont, monté au jeu à la 64ème minute pour pallier la blessure de Dessoleil, déboule sur son côté gauche et centre. Le ballon passe devant les défenseurs anderlechtois et est repris par Bedia. Boeckx est sur la trajectoire et sauve les siens (69’).

Les Bruxellois veulent la victoire et intensifient leur pressing sur les buts adverses. Les protégés de Mazzu tiennent bon... mais craquent dans les dix dernières minutes.

Plein axe, Hanni aperçoit Teodorczyk complètement esseulé dans la défense carolo et le lance parfaitement. Le meilleur buteur du championnat fait preuve de sang-froid et ne loupe pas son face-à-face avec Penneteau (1-2, 81’).

Dans les derniers instants, Bruno, qui a remplacé Chipciu à la 76’), clôt les débats sur un nouveau caviar de Hanni (1-3, 87’). Les Mauves ont définitivement leur 34ème titre dans la poche.

Les Zèbres de leur côté peuvent avoir la tête basse puisqu’avec cette défaite, ils peuvent dire adieu à leur rêve européen.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir