Anderlecht marque enfin mais s'incline à Courtrai

La début de saison d’Anderlecht est toujours aussi difficile. Les Mauves ont été battus sur la pelouse de Courtrai et ont encaissé leur deuxième défaite en quatre rencontres (4-2). De quoi gâcher la première de Nacer Chadli.

Les Mauves ont une nouvelle fois démontré des qualités en possession de balle. Isaac Kiese-Thelin, titularisé en pointe, a apporté de la présence devant. Samir Nasri a mis fin à 282 minutes de mutisme offensif du Sporting (25e). La suite a été beaucoup moins réjouissante pour les fans bruxellois. Les certitudes défensives des derniers matches ont volé en éclats en deuxième période.

Pelé Mboyo, auteur d’un doublé (53e et 73e), Hervé Kagé (57e) et Kristof D’Haene (79e) ont trompé Hendrik Van Crombrugge, effaçant l’égalisation de Michel Vlap (66e). 

Tout a basculé quand Philippe Sandler a été sanctionné pour une faute sur Abdul Ajagun. Le VAR a confirmé le penalty, Mboyo l'a converti (53e). Anderlecht a poussé pour aller chercher la victoire. Kagé a surgi au 2e poteau pour donner l'avance à Courtrai. Vlap a ramené le score à 2-2 en transformant un penalty (66e) obtenu par Chadli, repositionné à droite après la sortie de Sardella. Dans la foulée, le Néerlandais s'effondre à son tour dans le rectangle. Sans provoquer de réaction d'Erik Lambrechts.

Menés, les Bruxellois ont continué à aller de l'avant. Ils ont offert des espaces. Mboyo en a profité en contre (73e). D'un superbe tir dans un angle fermé, D'Haene a mis fin au suspense après une relance maladroite de Kompany. A la fin de la rencontre, Vince the Prince a été vers ses supporters. Il a semblé s'excuser et endosser la responsabilité de cette défaite.

Paradoxalement à chaque fois qu'il a marqué cette saison, le Sporting s'est incliné. Après quatre journées, Anderlecht reste bloqué avec deux points. Le KVK, 7 unités, grimpe, lui, sur le podium provisoire.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK