Anderlecht domine Malines, à dix, mais ne gagne toujours pas

D'abord battu sur son terrain par Ostende (1-2) puis incapable de s'imposer à Mouscron (0-0), le Sporting d'Anderlecht accueillait ce vendredi soir le FC Malines pour le compte de la 3ième journée de Pro League.

Les Mauves ont largement dominé les Malinois, notamment suite à l’exclusion du portier Thoelen en fin de première période. Le marquoir n’a toutefois pas évolué (0-0). Le bilan du RSCA en ce début de saison : 2 unités sur 9.

Le résumé

Comme attendu, Sardella, 17 ans, et Nasri, capitaine, ont fêté leur première titularisation au détriment de Verschaeren et Kayembe. Anderlecht a allumé le début de rencontre, juste après une minute de silence en hommage au regretté et jeune cycliste belge Bjorg Lambrecht, mais un envoi de Doku a été dévié en coup de coin par Bijker (3e) et Sandler a expédié le ballon juste à côté sur un coup de coin botté par Vlap (4e).

Bloqués dans leur seize mètres, les Malinois ont pu compter sur Van Cleemput, qui a chipé un ballon sous le nez de Amuzu (8e) et une parade de Thoelen sur un envoi de Vlap (17e). Grâce au Néerlandais, les reconversions offensives anderlechtoises étaient rapides mais ses passes étaient trop longues notamment pour Amuzu (19e). Anderlecht, qui n'a pas tiré profit de son départ fulgurant, s'est alors montré moins percutant. Amuzu et Doku ont de la vitesse et de la technique mais leurs centres atteignaient à peine un coéquipier, voire pas du tout. C'est justement pour une faute sur Amuzu lancé en profondeur par Sandler, que Thoelen a reçu une carte rouge directe (45e+3). Bouzian, 19 ans, a eu l'occasion de faire ses débuts au détriment de Vanzeir.

Paradoxalement, c'est avec un attaquant en moins que Malines a donné du travail à Van Crombrugge (49e). La montée au jeu du vétéran De Camargo pour Togui (57e) n'a toutefois pas permis aux visiteurs de changer le cours du jeu. Anderlecht se heurtait toujours à un mur jaune et rouge et pour tenter de le percer, Davies a lancé Adzic et Thelin à la place de Doku et Gerkens (60e).

Pour la première fois de la saison, Anderlecht jouait avec un centre avant. Thelin a bataillé dans le rectangle malinois mais il s'est surtout distingué sur une amortie de la tête pour Zulj, qui n'a pas cadré son tir (80e). Sur un service de Kompany, très précis durant toute la partie, Vlap a également manqué le but d'ouverture (81e), juste avant de laisser sa place à Verschaeren (82e). Ce dernier a évité deux joueurs d'un mouvement de hanche mais a hésité au moment de tirer (87e).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK