"Atmosphère sereine" entre les anciens actionnaires du RSCA et Marc Coucke

Marc Coucke et Roger Vanden Stock
Marc Coucke et Roger Vanden Stock - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Le RSC Anderlecht a réfuté, auprès de Belga, l'existence d'une dispute entre le président Marc Coucke et l'ancien conseil d'administration du club bruxellois.

Les journaux La Dernière Heure et Het Nieuwsblad faisaient état de ce conflit dans leurs éditions de ce mardi. La porte-parole du club Marie Verbeke a confirmé qu'une assemblée des actionnaires se tenait comme prévu, ce mardi matin, mais qu'elle ne s'est pas tenue dans une atmosphère tendue.

"Comme prévu, une réunion avec les anciens actionnaires a eu lieu ce matin", a confirmé Marie Verbeke. "Elle était prévue depuis longtemps et liée au processus de vente du club l'année dernière. Il n'y avait pas d'atmosphère tendue. Ce ne serait pas logique non plus, car toutes les règles ont été suivies lorsque le club a été vendu. Je n'ai aucune information sur la présence ou l'absence de Roger Vanden Stock lors du match contre Charleroi. Je ne sais pas s'il était présent ou non."

Ce mardi, Het Nieuwsblad et La Dernière Heure ont annoncé que les Mauves disposeraient d'un "compte spécial" qui pourrait être utilisé s'il y avait un manque de liquidités. Ce compte comprendrait un montant détenu par les anciens actionnaires du club qui ont vendu plus de un pour cent de leurs actions. Ils n'auraient pas reçu la totalité de leur argent en une seule fois, mais auraient perçu les intérêts en laissant leur argent jusqu'à la fin de 2018.

Selon les journaux, il y a maintenant un différend entre le nouveau président Marc Coucke et les anciens actionnaires au sujet du remboursement de ce montant. L'ancien Président Roger Vanden Stock n'aurait pas été présent lors du match contre Charleroi dimanche dernier en raison de cette affaire.

Etienne Davignon confirme "une atmosphère sereine"

Etienne Davignon a annoncé au nom des actionnaires vendeurs du club de football du RSC Anderlecht qu'il n'y a pas de conflit avec le nouveau président Marc Coucke. Davignon a révélé que l'assemblée générale de mardi s'est tenue dans une atmosphère sereine. "Nous entretenons des contacts constructifs et positifs avec Marc Coucke, avec un objectif commun : renforcer l'intérêt du club", a-t-il déclaré.

"Les actionnaires vendeurs ont, comme prévu au moment de la vente, intégralement été payé en mars 2018", a expliqué l'ancien commissaire européen et homme d'affaires âgé aujourd'hui de 86 ans dans un communiqué. "Dans le cadre de la licence 2018, le club a contracté des emprunts temporaires auprès d'un certain nombre d'actionnaires, qui seront remboursés comme prévu. Comme planifié il y a un an et conformément au processus de vente, une réunion de suivi avec les actionnaires vendeurs a eu lieu le 11/12/2018. Cette réunion s'est déroulée dans une atmosphère sereine."

"Entre-temps, Alychlo (société d'investissement de Coucke, ndlr) entretient des contacts constructifs et positifs avec les actionnaires actuels, avec un objectif commun : renforcer l'intérêt du club", conclut Davignon.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK