Anderlecht acte la relégation de Lokeren et conserve sa 6e place

Très mal embarqué dans la course au maintien, Lokeren avait besoin d’un miracle pour se maintenir en Pro League. La lanterne rouge devait commencer par s’imposer contre Anderlecht ce dimanche lors de la 28e journée de championnat. Une mission que les hommes de Glen De Boeck ne sont pas parvenus à mener à bien. Ils se sont en effet inclinés 1-2 sur leur pelouse face à un Anderlecht pragmatique qui s’est contenté du service minimum. Cela faisait 23 ans que Lokeren résistaient au sein de l'élite du football belge.

Après un quart d’heure de jeu où Anderlecht n’a pas montré grand-chose, les Mauves ont ouvert le score grâce à un beau coup de tête d’Ivan Santini servi par un superbe centre de Dennis Appiah. Ce sera la seule action dangereuse des Bruxellois en première période alors que Thomas Didillon a dû se surpasser pour sauver la baraque face à Saroka (7e) et être attentif sur une frappe excentrée de Cevallos (34e).

En deuxième période, Anderlecht a bien géré le sursaut d’orgueil des Lokerenois en limitant leur nombre d’occasions. Après un face à face manqué par Yari Verschaeren (63e), les hommes de Fred Rutten ont à nouveau fait mal à Lokeren sur un centre. Cette fois-ci, c’est Pieter Gerkens, à peine monté au jeu, qui a repris un centre d’Antonio Milic de la tête pour doubler la mise (68e).

Lokeren ne s’est pas laissé abattre et s’est projeté en avant dans le dernier quart d’heure. A la 82e minute, Jose Cevallos a trouvé la faille d’une demi-volée puissante pour lancer l’assaut des siens dans les dernières minutes. Cette réaction s’est toutefois révélée tardive pour pouvoir revendiquer quoi que ce soit.

Avec 17 points au classement et plus que deux matches à jouer, Lokeren ne peut plus revenir sur Waasland-Beveren, 15e avec 26 points.

Anderlecht obtient quant à lui trois points précieux dans la course aux playoffs 1. Les Mauves récupèrent leur 6e place avec 45 points. Lors des deux dernières journées, ils devront gérer un avance d’un point sur Gand et de cinq sur Courtrai.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK