Annulation de la sanction dans l'affaire du tifo anti-Defour au Standard

Une décision de justice a été rendue dans l'affaire du tifo polémique anti-Defour au Standard. Ce tifo avait été déployé en janvier 2015, lors d'un match opposant le Standard à Anderlecht. On y voyait clairement Steven Defour, ancien Rouche, décapité, par un individu portant un masque et un sabre.

L'image avait fait grand bruit. La cellule football du Ministère de l'Intérieur avait condamné le chef des Ultras Inferno à une interdiction de stade de 8 mois et une amende de 400 euros. Une condamnation aujourd'hui cassée en appel par le tribunal de police de Mons qui a reconnu que l'enquête avait été bâclée et que la responsabilité du supporter ne pouvait être engagée.

Le Tribunal ne s'est pas penché sur la question de la liberté d'expression... Ce que regrette l'avocat des Ultras, Patrick Larbière, contacté par nos soins.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK