3500 euros d'amende pour Genk et le Standard

Genk et le Standard ont écopé chacun de 3500 euros d'amende après les incidents des supporters ayant émaillé le match Genk-Standard le 8 février dernier, a décidé mardi la commission des litiges de l'Union belge de football.

Les supporters des deux clubs avaient allumé des fumigènes. Le procureur fédéral Kris Wagner avait demandé une amende de 2500 euros, mais la commission l'a augmentée de 1000 euros par club.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK