Turnhout à la sauce égyptienne

Le stade de Turnhout accueillera bientôt une colonie egyptienne
Le stade de Turnhout accueillera bientôt une colonie egyptienne - © Belga

En division 3 série A, la lanterne rouge Turnhout vient de recruter 14 joueurs égyptiens jusqu'en fin de saison dans le but de se maintenir en D3.

Ces joueurs, dont le championnat est à l'arrêt depuis les événements de Port Saïd, ont été ramené en Belgique par le président égyptien du Lierse, Maged Samy, également mécène du KV Turnhout. On s'en doute la manœuvre ne plait pas à tout le monde.

Bon dernier de la division 3 A avec seulement 7 points sur 63 et 12 points de retard sur l'avant dernier, Turnhout n'a pas hésité à transférer une équipe entière en provenance d'Egypte pour assurer son maintien. Et autant le dire d'emblée en Belgique rien ne l'interdit.

"Cela peut surprendre en effet mais c'est tout à fait permis parce qu'il n'y a pas de limites de nationalité", explique Stefaan Van Loock, responsable communication à l'union belge de football. "Regardez le cas de Beveren dans les années 90, il y avait 11 ivoiriens sur le terrain donc voilà il est bien possible que maintenant en troisième division il y ait 11 égyptiens sur le terrain de Turnhout."

Mais dans ce cas-ci, Turnhout n'a pas recruté que des joueurs mais aussi un entraineur, et deux assistants. C'est donc un changement de cap radical qui est opéré avec les conséquences que l'on imagine.

"Oui ce n'est pas bien pour le football et pour l'identification des joueurs et des supporters mais il n'y a rien de contraire au règlement dans ce cas-là", ajoute Stefaan Van Look.

Tant pis donc pour les nombreux joueurs renvoyés dans le Noyau B et les supporters qui se sentent déracinés. Pour Marcellus Hendrickx, correspondant qualifié de Turnhout, le maintien passera par là et à l'entendre on pourrait presque parler de projet d'avenir.

"C'est très clair ce n'est pas une vision à court terme. Si on se maintient en D3 on gardera le soutien de Wadi Degla et l'objectif de la saison prochaine sera de monter en D2. Les 14 égyptiens sont là jusqu'au 30 juin mais je pense qu'ils ne repartiront pas tous en Egypte."

Marcellus Hendrickx est toutefois bien conscient que cette mesure n'est pas des plus populaires... Mais l'ambiance ne s'est pas pour autant dégradée sur et aux abords du terrain anversois.

"Oui et Non. il y a naturellement un certain nombre de supporters qui ont un problème avec l'arrivée d'autant de joueurs étrangers. Mais d'autres apprécient leur football très technique. Et je suis sûr que si on gagne notre prochain match ce sera une bonne solution pour Turnhout."

Turnhout jouera son prochain match mercredi à 20h contre Capellen.

F. Zaleski

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK