La CBAS déboute l'Union Saint-Gilloise

La CBAS déboute l'Union Saint-Gilloise
La CBAS déboute l'Union Saint-Gilloise - © Tous droits réservés

La procédure introduite par l'Union Saint-Gilloise devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) contre l'Union belge de football a été jugée irrecevable vendredi. Verviers est donc bel et bien sauvé en troisième division et l'Union Saint-Gilloise devra tout de même disputer les barrages pour s'y maintenir.

L'Union Saint-Gilloise avait introduit une procédure devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport contre l'Union belge de football ayant fait passer à 19 clubs, au lieu de 18, cette saison la D3B suite à la réintroduction du RFC Tournai en début de saison, conséquence d'une décision du tribunal de Tournai. L'Union Saint-Gilloise estimait la compétition faussée. L'Union-St-Gilloise, 17e, et anté-pénultième, devra bien disputer les barrages pour le maintien en D3.

La CBAS a estimé que le club bruxellois aurait du former tierce opposition devant le Comité exécutif de l'Union belge, comité qui avait décidé de modifier le déroulement et les règles du maintien en D3B.

L'Union Saint-Gilloise disputera son premier match de barrages le dimanche 19 mai au Parc Duden face à Léopoldsburg.

La procédure d'Audenarde jugée non-fondée

La CBAS a également jugée recevable mais non-fondée la demande d'arbitrage d'Audenarde contre l'Union belge de football, le White Star Woluwé et le KSK Heist.. Heist reste ainsi en deuxième division et Audenarde doit disputer le tour final de D3 pour se maintenir en D2.

Audenarde avait introduit une demande d'arbitrage pour contester la décision rendue le 7 mai par la Commission des litiges de l'Union belge de ne pas lui attribuer les trois points du match gagné 5-0 sur tapis vert face au White Star Woluwé. Le club bruxellois avait aligné Arthur Bacquet, qui n'était pas en ordre de licence.

En première instance, Audenarde avait obtenu les trois points mais la Commission des litiges avait changé d'avis, sur base de l'article 1917.1 de son règlement, sur appel du KSK Heist, ce qui plaçait Audenarde en position de barragiste.

La CBAS a estimé que l'Union belge était souveraine dans sa décision et usé de ses compétences de manière inattaquable puisque la décision rendue par la Commission des litiges est conforme au règlement de l'URBSFA.

Dimanche, Audenarde disputera donc son premier match de barrages face à Geel-Meerhout.

Belga

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK