De prétendus fans du Standard enveniment un match de Promotion

Le match de Promotion D de ce samedi soir entre Habay et le FC Liège a complètement dégénéré. A un point tel que la police a dû en venir aux chiens et au gaz lacrymogène. Des prétendus supporters du Standard seraient à l'origine du débordement. Il s'agirait de casseurs connus à Habay qui auraient suscité la bagarre.

Nous avons contacté des personnes, présentes sur place, qui nous ont raconté les faits particulièrement inouïs.

A la fin de la rencontre (match considéré à risque(s)), remportée 1-2 par Liège, des altercations ont agité les tribunes. L'échauffourée s'est ensuite propagée sur le terrain. Les policiers sont intervenus via des chiens et des jets de gaz lacrymogène. L'intervention était apparemment musclée et des joueurs de Liège ont été gazés alors qu'ils voulaient calmer les débats, nous a confié l'attaché de presse de Liège, Alain Braibant.

"Ce ne sont pas des supporters de Habay mais du Standard qui ont lancé les hostilités. Depuis le début de la partie ils invectivaient les supporters du FC Liégeois", nous explique Raphaël Schmitz, supporter de Liège. "Ce n'est pas la première fois que des supporters du Standard viennent provoquer dans les matchs de Promotion. C'est souvent le cas quand on se déplace dans la Province du Luxembourg. Ils chantent les chants du Hell-Side et on peut facilement les reconnaitre et les identifier. Ce sont souvent les mêmes".

Il n'y aurait pas de blessé.

La nuance est ici importante car selon d'autres sources, ce sont des casseurs du coin se faisant passer pour des supporters du Standard qui ont provoqué et suscité les heurts.

Suite aux débordements et aux commentaires irrespectueux, nous avons fermé la possibilité de commenter cet article.
Nous en profitons pour rappeler les règles suivantes : sont interdits et punissables par la loi:
- Le racisme, la xénophobie, le négationnisme et la discrimination (ou leur promotion).
- La dénonciation calomnieuse, la diffamation, le détournement du nom ou de l’image d’autrui, l’abus de confiance.


(Règlement complet pour la publication de commentaires sur le site sport de la RTBF, cliquez ici)

J.Helguers
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK