Ciney n'obtient pas sa licence et laisse sa place en play-offs à Liège

Le logo de Ciney
Le logo de Ciney - © Twitter RUW Ciney

La RUW Ciney, qui joue actuellement en division 3B, n'a pas pu obtenir via la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS) de licence football amateur pour la saison 2016-2017, a annoncé ce lundi via Twitter Thibault De Gendt, directeur de la compétition à l'URBSFA, l'Union belge de football.

A la mi-avril, le club avait déjà été recalé par la commission des licences de l'Union belge. Le club du Namurois ne remplissait pas les conditions requises pour l'obtention d'une licence nationale de football amateur, notamment car il n'avait pas fait effectuer de contrôle par un réviseur d'entreprise lors de son dernier exercice comptable. Il manquait également dans son dossier des preuves de paiement de salaires aux joueurs, entraineurs et au personnel, pour les mois de janvier et février. Le club n'était pas non plus doté d'une assurance couvrant les accidents de travail, et des manquements étaient apparus en matière de précompte professionnel et d'impôts.

La RUW, qui a encore une possibilité d'accrocher, via un tour final en 3B, une promotion vers la future D1 amateur, a tenté de malgré tout obtenir la licence requise via la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport. Ciney a défendu son dossier vendredi, mais sa demande a finalement été rejetée. Le club envisage désormais de tenter d'inverser cette décision devant la justice civile.

Beerschot-Wilrijk, champion en division 3B, et Oosterzonen, seront d'office présents dans la plus haute division amateur la saison prochaine. Bocholt, le Sporting Hasselt, Ciney et Sprimont devaient se disputer le dernier ticket dans des play-offs, mais la non-obtention de la licence par Ciney laisse finalement encore une chance au FC Liège.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK