Malines accepte les 3 matches de suspension de Bijker et Vanderbiest

Malines accepte les 3 matches de suspension de Bijker et Vanderbiest
Malines accepte les 3 matches de suspension de Bijker et Vanderbiest - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

Le FC Malinois n'ira pas en appel contre les trois matches de suspension et les 1500 euros d'amende infligés à son joueur Lucas Bijker et à l'entraîneur-adjoint Fred Vanderbiest, par la Commission des litiges de l'Union belge de football (URBSFA), en sa séance de mardi.

Ils ont tous les deux été sanctionnés dans les derniers instants de la tumultueuse rencontre Union Saint-Gilloise - Malines (2-2), comptant pour la cinquième journée de la Proximus League, dimanche au Stade Joseph Marien.

Bijker s'était vengé et Vanderbiest s'était disputé hors de la zone neutre puis dans le tunnel du stade avec son homologue unioniste Abder Ramdane. Ce dernier prétend avoir fait l'objet d'insultes racistes, démenties par le T2 malinois, un ancien joueur de l'Union, soit dit entre parenthèses.

Malines, qui avait publié le démenti sur son site lundi, souligne que le fait de racisme n'a pas été retenu par la Commission des litiges (en l'absence de preuves, ndlr).

"Le témoignage du quatrième arbitre qui n'a entendu aucun propos raciste disculpe Frederik Vanderbiest de cette accusation et le rétablit dans son honneur", peut-on en effet lire dans le communiqué du Kavé. "Notre club a des ambitions sportives élevées, mais aussi des valeurs dont le racisme et la violence sont totalement exclus. C'est pourquoi il vaut mieux considérer cette affaire comme close et se recentrer sur le défi sportif".

Bijker et Vanderbiest sont suspendus pour les matches contre le Beerschot-Wilrijk (14 septembre), Westerlo (23 septembre) et l'Antwerp (en coupe le 26 septembre).

A noter que l'Union Saint-Gilloise n'ira pas en appel non plus contre les deux matches de suspension et les 1000 euros d'amende infligés à son joueur Serge Tabekou, ni contre les dix matches de suspension dont trois avec sursis, et les 4.250 euros d'amende prononcés à l'encontre de l'entraîneur-adjoint Ramdane.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK