L'Antwerp retrouve la D1A après treize ans

L'Antwerp retrouve la D1A après treize ans
3 images
L'Antwerp retrouve la D1A après treize ans - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

Le Royal Antwerp FC retrouve l'élite après treize ans. La dernière participation des Anversois à la première division belge remonte à l'année 2003-2004. Vainqueur 3-1 à l'aller, l'Antwerp s'est imposé également au retour, 2-1, face à Roulers. Les Anversois ont ouvert le score via Tuur Dierckx (29') avant l'égalisation de Baptiste Schmisser (1-1).

A douze minutes du terme Stallone Libombe s'est finalement chargé d'inscrire le 1-2 qui a mis fin aux espoirs roulariens et déclenché la fête dans les tribunes du Bosuilstadion.

Alors que l'Antwerp avait bien entamé la rencontre, Roulers se créait les meilleures occasions par Brouwers (18e et 28e) et Kehli (29e). L'Antwerp ouvrait le score à la demi-heure. Parti en contre, Hairemans centrait de la gauche, Dierckx était à la réception. Sa reprise ne laissait aucune chance à Biebauw (0-1, 30e).

Roulers se relançait aussitôt. Sur un corner, Schmisser sautait plus haut que tout le monde et envoyait, de la tête, le ballon au fond des filets (1-1, 35e). Les Roulariens restaient en ballotage défavorable sur l'ensemble des deux matches, mais pouvaient encore entretenir l'espoir de renverser la situation.

Au retour des vestiaires, une frappe de Haroun était déviée sur le poteau par Biebauw (49e). Ce n'était que partie remise pour les Anversois de Wim De Decker. A peine monté au jeu, Stallone Limbombé profitait d'un ballon perdu par Roulers dans l'entrejeu pour s'en aller crucifier Biebauw (1-2, 78e). A 5-2 sur l'ensemble des deux matches, l'Antwerp pouvait commencer à décompter les minutes qui le séparait du retour parmi l'élite du football belge.

Le cercle anversois, au matricule 1, était redescendu en division 2 à l'issue de la saison 2003-2004.

Roulers disputera les playoffs II avec le Lierse, l'Union Saint-Gilloise et les clubs classés de la 7e à la 15e place de la Jupiler Pro League dont la saison régulière s'achève dimanche.

Une journée doublement particulière pour Faris Haroun, devenu papa aujourd'hui

"C'est un si beau jour, j'ai peu de sommeil, aucune préparation, je suis venu directement ici au stade mais c'était un match tellement important... L'équipe et mes coéquipiers ont tout donné pour la naissance de mon petit..." Faris Haroun vient en effet d'être papa dans le courant de la journée, il a du s'adapter à la situation: "Le kiné est venu me chercher à l'hôpital et on est venu jusqu'ici. Je suis arrivée ici à six heures en même temps que le bus je me suis habillé et je suis directement monté sur le terrain, et juste avant ça j'ai reçu une vidéo de mon petit qui vient de naître donc c'est beaucoup, beaucoup d'émotions."

Kevin Debaty: "On revient de loin"

"Énormément de bonheur, je pense qu'on a été la chercher avec les tripes cette victoire aujourd'hui et on la mérite aussi parce qu'on revient de loin. en décembre on était sixième au classement et personne ne misait sur nous. Mais on a remporté cette deuxième période avec beaucoup de caractère et aussi un très beau football. On a perdu un seul match et on a fait qu'un match nul sur toute la deuxième période et ici c'est une grande satisfaction et ça fait beaucoup de bien!"

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK