Curaba : "Je confirme un intérêt pour Mons"

Salvatore Curaba
Salvatore Curaba - © Facebook

Le président du RAEC Mons Domenico Leone a annoncé lundi le dépôt de bilan du club qui évolue en deuxième division. Le club est donc maintenant à la recherche d'un repreneur. Celui-ci pourrait être Salvatore Curaba, ex-joueur professionnel à Charleroi dans les années '80. Il est devenu un manager et connaît la réussite avec Easi, une entreprise spécialisée en informatique basée à Nivelles.

"J'ai été contacté la semaine dernière par Mr Pierre François qui m'a présenté le dossier. Je confirme un intérêt parce que je suis un entrepreneur et que je suis toujours intéressé par les projets ambitieux. En tant qu'ancien joueur de football, cela me touche évidemment mais c'est surtout en tant qu'entrepreneur que je suis intéressé", avoue Salvatore Curaba au micro de la RTBF.

Et l'homme d'affaires a les idées claires : "On est assez ambitieux au niveau de notre société. On a de grands plans d'évolutions et on est toujours ouvert à toutes les opportunités. On étudie tous les éléments du projet et on se lancera dans celui-ci seulement si je suis convaincu que je suis la bonne personne, que j'ai les qualités pour mener à bien ce projet, que j'ai le temps de gérer ce projet et puis j'ai besoin du soutien de tout le monde. J'ai besoin du soutien de la Ville et des supporters sinon ce ne sera pas possible".

"Le projet réussi, ce serait monter en D1, se stabiliser à ce niveau et puis pourquoi pas viser le haut du classement. Chaque chose en son temps. J'ai appris avec Easi (sa société basée à Nivelles, NDLR) que cela ne sert à rien d'aller trop mais il faut se fixer des règles", insiste-t-il.

Cela dit, reprendre un club de football, est-ce rentable ? "Aujourd'hui, on parle de 1,5 millions d'euros de dettes et ensuite, il y a un déficit d'un million d'euros à couvrir par année que je ne suis pas prêt à couvrir. Donc, il va falloir discuter avec des sponsors. C'est un véritable challenge de gérer un club de football", souligne-t-il.

Et de conclure : "Je ne veux pas forcément gagner de l'argent mais je ne veux pas en perdre".

Le dossier doit être clôturé pour le 31 mars. A l'heure actuelle, l'Albert pointe au 7e rang de la Proximus League (D2) avec 39 points en 26 matches.

G.Bayet avec M.Jous

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK