Les trois grands sortis d'entrée en Coupe, du jamais vu

Les éliminations précoces de certains cadors de D1 ne sont pas rares en Coupe. Mais voir Anderlecht, le FC Bruges et le Standard sortis aussi tôt de la Coupe, c’est tout simplement inédit.

La saison dernière, la Pro League avait réussi un sans-faute en 1/16es de finale. Certains esprits chagrins regrettaient la disparition de la magie de la Coupe. Avec six éliminations de pensionnaires de l'élite – dont quatre à domicile ! -, les voilà gâtés. Les trois grands, le Cercle, l'Antwerp et Waasland-Beveren, les éliminés, sont tous des anciens vainqueurs de l'épreuve. A eux six, ils pèsent 34 trophées, dont 28 pour le trio FC Bruges-Anderlecht-Standard. Pour ces formations, c’est une sacrée claque. Autopsie d’un échec.

Bruges, la théorie du jour sans

C’est sans doute la plus grosse surprise de ces 1/16es de finale. Le FC Bruges, souverain en championnat, est tombé de haut. Seuls Dortmund et l’Antwerp avaient privé le Club de la victoire cette saison. Alors oui, Ivan Leko a laissé de nombreux titulaires au repos. Mais si les habituels remplaçants, même en manque de rythme, ne sont pas capables de prendre le dessus sur une équipe de D1 amateurs (D3) … ils ne risquent pas de bousculer la hiérarchie.

Anderlecht et le Standard, pas aussi imprévisible que cela ?

Les Mauves et les Rouches, adversaires le week-end dernier, ont connu une triste élimination devant leurs supporters. Les deux équipes ne brillent pas spécialement ces dernières semaines et ne se présentaient pas vraiment sereins. La Coupe n’a pas permis de les relancer. Le Standard n’a plus gagné depuis cinq rencontres. Anderlecht ne compte qu’un succès en six sorties (… contre les Liégeois). Submergés par l’enthousiasme de Knokke (D1 amateurs) et de l’Union (D1B), les Rouches et le Sporting ont pris un nouveau coup au moral. La remarque sur le niveau des Brugeois alignés vaut évidemment pour aussi pour les Anderlechtois et les Liégeois.

Beerschot-Wilrijk et Malines, les demi-surprises

Beerschot-Wilrijk et Malines sont deux clubs ambitieux avec un public et une histoire. L’écart de niveau entre ces deux formations et leur adversaire - le Cercle (1-2) et l’Antwerp (3-1) – n’étaient pas énormes. Pas insurmontables en tout cas.

Les Rats et les Brugeois s'étaient disputés l’accession en Pro League en … mars dernier. Il y avait donc un petit parfum de revanche chez les Mauves et blanc anversois. Malines a lui quitté l’élite il y a quelques mois. Et le Kavé a pu compter sur son fabuleux public.

Mandel United, le petit poucet

Mandel United est le dernier club de D2 amateurs (D4) encore en lice. Il a réalisé une superbe performance face à une équipe de Waasland-Beveren en petite forme. Les Waeslandiens, 15es en Pro League, n’ont pas encore gagné cette saison. Yannick Ferrera avait en plus décidé de faire tourner en vue de l’importantissime duel avec Mouscron ce week-end.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK