Anderlecht repris de volée par Bruges en finale de la Coupe

La joie brugeoise
10 images
La joie brugeoise - © BRUNO FAHY - BELGA

Le FC Bruges et Anderlecht s’affrontaient ce dimanche en fin d’après-midi sur la pelouse du stade Roi Baudouin pour la finale de la Coupe de Belgique. Ce duel au sommet a répondu aux attentes. Du spectacle, de la tension, du suspense et des buts splendides dont celui de Lior Refaelov qui a offert la victoire et la Coupe au FC Bruges dans les arrêts de jeu (2-1).

En raison de problèmes de circulation aux alentours du stade Roi Baudouin, les deux équipes mais aussi les arbitres sont arrivés en retard. Les Brugeois ont rejoint le stade vers 17h15 et les Anderlechtois vers 17h25. Le match, initialement programmé à 18h00, a finalement été reporté d'une demi-heure, à 18h30 !!

Le Club de Bruges prend immédiatement la direction des opérations et se crée une première opportunité après ... 28 secondes seulement. L'essai du Néerlandais Ruud Vormer frôle le montant du but anderlechtois. Moins de soixante secondes plus tard, c'est une reprise acrobatique de Boli Bolingoli qui oblige Silvio Proto à plonger.

La réponse bruxelloise ne tarde toutefois pas avec, à la 5ème minute, un tir de Dennis Praet juste à côté de la cible. A la 10ème minute, bien servi par Olivier Deschacht, Andy Najar provoque une bien belle frayeur à l'arrière-garde brugeoise avec un coup de tête puissant finalement dévié en coup de coin.

Dans la minute qui suit, ce sont les 'Blauw en Zwart' avec Bolingoli qui repartent à l'offensive mais ce dernier est accroché plus maladroitement que volontairement par Maxime Collin qui écope d'un carton jaune. Sur le coup franc botté par Lior Refaelov, Bruges prend les commandes grâce à une reprise de volée splendide et tout simplement imparable de l'ex-Anderlechtois, Tom De Sutter.

La finale répond aux attentes. Il y a de la tension, du rythme et des occasions. A la 25ème minute, Dennis Praet voit son envoi à distance échouer non loin du but défendu par Matthew Ryan. La fin de la première période va perdre, elle, en intensité.

Le début de la deuxième mi-temps est, par contre, mouvementé avec deux buts annulés pour le Club de Bruges. Le premier, à la 48ème minute, sur un coup de coin exploité par Refaelov mais l'arbitre est le seul à voir une faute brugeoise dans la surface de réparation d'Anderlecht. Le deuxième, à la 52ème minute, pour une position hors-jeu inexistante de José Izquierdo.

Pas de 2-0 et peu après l'heure de jeu, sans une parade exceptionnelle de Matthew Ryan sur un coup de tête de Mitrovic, c'était même un but partout. L'Australien prouve, notamment avec cette intervention, qu'il est le meilleur gardien de notre compétition.

A la 74ème minute, Ryan a, une nouvelle fois, une intervention impeccable sur sa ligne sur un essai de Dendoncker. La fin de rencontre est tendue. Anderlecht prend des risques et à la 84ème minute, le jeune Obbi Oulare, qui a remplacé Tom De Sutter, a l'occasion de mettre fin au suspense mais il perd son face à face avec Silvio Proto.

A la 87ème minute, Dennis Praet se heurte à son tour à Ryan. Sa frappe puissante est repoussée par le gardien du Club qui doit toutefois s'incliner deux minutes plus tard sur un essai d'Aleksandar Mitrovic (1-1).

On se dirige alors vers la prolongation mais c'est sans compter sur le jusqu'au boutisme des Brugeois qui arrachent la victoire dans le temps additionnel sur une reprise de volée EXCEPTIONNELLE de Lior Refaelov qui laisse Silvio Proto sans réaction (2-1).

La troisième finale entre les deux équipes tourne donc à l'avantage du FC Bruges qui décroche le trophée pour la 11ème fois de son histoire.

LES FAITS MARQUANTS EN VIDEOS :    

12': BUT DE TOM DE SUTTER (1-0). Coup franc de Refaelov qui va chercher Tom De Sutter isolé dans le rectangle anderlechtois. L'attaquant du Club réalise une demi-volée de toute beauté qui ne laisse aucune chance à Silvio Proto. C'est le 16ème but de Tom De Sutter cette saison.

48' : Sur un coup de coin botté par Laurens De Bock, le ballon arrive sur l'Israëlien Lior Refaelov qui envoie le cuir au fond du but vide mais l'arbitre, Serge Gumienny, siffle une faute sur Silvio Proto. Les ralentis montrent toutefois qu'il n'y avait pas de faute.

52' : Nouveau but annulé pour le Club de Bruges. Bien lancé par Lior Refaelov, José Izquierdo s'en va tromper Silvio Proto mais le Colombien est signalé en position hors-jeu. Le ralenti démontre cependant qu'il ne l'était pas ! Anderlecht s'en sort bien.

61' : Magnifique parade de Matthew Ryan qui détourne un coup de tête puissant de Aleksandar Mitrovic. C'est l'arrêt de la soirée. Nombreux sont ceux qui voyaient le but.

74' : Anderlecht réclame une faute de main de Laurens De Bock dans le rectangle mais l'arbitre n'accorde pas de pénalty aux Mauves.

78' : Nouveau réflexe de Matthew Ryan sur sa ligne sur un essai de Leander Dendoncker.

84' : Face à face Oulare-Proto gagné par le portier du Sporting d'Anderlecht.

88' : Superbe arrêt de Matthew Ryan sur une reprise de volée à l'entrée du rectangle de Dennis Praet.

89' : BUT DE ALEKSANDAR MITROVIC (1-1). L'attaquant fait preuve d'un énorme sang-froid pour rétablir l'égalité d'une frappe tendue à l'entrée du rectangle.

90+3' : BUT DE LIOR REFAELOV (2-1). Splendide demi-volée du médian du Club de Bruges qui laisse Proto sans réaction !

LES INFOS SUR LES COMPOSITIONS DES EQUIPES :    

Au FC Bruges, la principale surprise est la titularisation de Boli Bolingoli, récompensé après ses deux buts jeudi soir à Besiktas en Europa League. En défense, Brandon Mechele est préféré au Néerlandais Stefano Denswil.

A Anderlecht, Anthony Vanden Borre, en méforme, cède sa place à Maxime Collin. Dennis Praet est de retour dans le onze de base même s'il risque de manquer de rythme. Marko Marin et Rolando retrouvent, eux aussi, une place de titulaire. Au milieu de terrain, derrière Praet, Besnik Hasi maintient sa confiance au duo Dendoncker-Defour. Youri Tielemans débute donc la rencontre sur le banc.

Les compositions  :

FC Bruges : Ryan - Meunier, Duarte, Mechele, De Bock - Simons (cap), Vormer, Refaelov, Izqueirdo - Bolingoli, De Sutter
Anderlecht : Proto (cap) - Colin, Rolando, Deschacht, N'Sakala - Defour, Dendoncker, Najar, Praet, Marin - Mitrovic

G. Bayet

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK