El Ghanassy: "Un match complètement fou"

Yassine El Ghanassy (Gand) : "C'était un match complètement fou. On a vu un très bon Gand. On a su revenir au score malgré le petit coup de massue reçu avec le 1-3. On revient à 4-3 et puis on encaisse le 4-4 alors que les 4 minutes d'arrêt de jeu sont terminées. Mais on a su bien se remettre dans la partie. Quand j'entends qu'Anderlecht et Genk sont éliminés, on se dit qu'on peut aller loin. On peut remporter la coupe cette année."

Joseph Akpala (FC Bruges, exclu à la 85e) : "Je n'ai vraiment pas compris pourquoi j’ai reçu une carte rouge. Je ne m’attendais même pas à recevoir une jaune. Je n'ai jamais voulu blesser intentionnellement quelqu'un et ici non plus, je n’ai absolument pas voulu frapper ce joueur. Quoi qu'il en soit, de telles choses arrivent dans le football, même si ici, les conséquences sont assez graves. Avec dix hommes, il était difficile pour nous de contenir leurs assauts, d’autant que Vadis souffrait de crampes. Pourtant, chacun de nous s’est battu bec et ongles aujourd’hui. Une séance de tirs aux buts s’apparente toujours à une loterie et malheureusement, elle n’a cette fois pas tourné à notre avantage."

Vadis Odjidja Ofoe (FC Bruges) : "On est très déçus. Parce qu'en première mi-temps surtout on a montré qu'on était bien présents avec un bon jeu et des occasions. En deuxième mi-temps, on les a laissés revenir en encaissant des buts trop facilement. Parvenir à marquer le but égalisateur dans les arrêts de jeu nous a donné un formidable boost, mais nous n’avons pas eu la chance de notre côté pendant les tirs au but. L’entraîneur a du compenser les blessures en alignant deux jeunes joueurs en défense, mais ce n’est pas à cause d’eux que nous sommes éliminés. Je trouve qu’ils se sont bien débrouillés.  En voyant qu’Anderlecht et Genk sont  éliminés, on se dit malgré tout que notre adversaire du jour a fait un grand pas vers une victoire finale."

Bjorn Vleminckx (Bruges, auteur du 4-4) : "Monter au jeu en fin de match et encore parvenir à marquer le but égalisateur vous apporte évidemment un sentiment génial. Mais ma joie du moment fait maintenant place à de la tristesse. J’ai vu que Boeckx restait longtemps debout sur les autres tirs au but. J’ai donc choisi mon coin bien à l’avance mais malheureusement, il est parti du bon côté. Je suis triste pour l’équipe car tout le monde s’est vidé les tripes aujourd’hui. Nous sommes éliminés, mais nous devons garder les aspects positifs à l’esprit. Nous avons formé un vrai bloc, Gand a simplement eu la chance de son côté au moment décisif."

M. W. avec P. Deprez



Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK