Coupe de Belgique : un Standard très efficace élimine le courageux Seraing et remercie Super Bodart

Le Standard de Liège a remporté le derby de Coupe de Belgique face à Seraing 1-4 disputé sous une pluie battante et sur une pelouse inévitablement très lourde mercredi soir en 1/16es de finale de la compétition. En huitièmes de finale, le Standard rencontrera Courtrai.

Victorieux grâce à des buts de Merveille Bokadi (4e) et Laurent Jans (38e), Joao Klauss (68e), Jackson Muleka (90e+2), les Rouches auront su se montrer très concrets lors de ce derby liégeois qui refaisait surface après 25 ans dabsence. Mise sous pression pendant de larges parties de ce duel, léquipe de Mbaye Leye aura su négocier parfaitement les moments clés du match qui ont à chaque fois tourné à leur avantage.

Bodart arrête un penalty

5 images
Arnaud Bodart, homme du match de Seraing - Standard © BRUNO FAHY - BELGA

Le Standard est très bien entré dans ce match, retardé de quelques minutes pour un changement darbitre (Jasper Vergoote a été rappelé chez lui pour des raisons privées et a été remplacé par Jonathan Lardot).

Les Rouches ont ouvert le score après 4 minutes de jeu seulement via Merveille Bokadi, très réactif pour pousser le ballon au fond du but vide après un coup de tête sur le poteau de Tapsoba.

Les Liégeois se sont ensuite repliés dans leur camp pour résister à la vive réaction sérésienne. Percutant malgré la pelouse, l’actuel troisième de Proximus League aurait bien mérité d’égaliser mais a dû se frotter à un excellent Arnaud Bodart.

Le portier liégeois a sorti un double arrêt étourdissant face à Danijel Milicevic et Georges Mikautadze après 10 minutes de jeu. Vingt-cinq minutes plus tard, Bodart s’est encore montré déterminant en stoppant net un penalty obtenu et botté par Georges Mikautadze (35e).

Klauss doublement décisif

5 images
Joao Klauss dos au but © BRUNO FAHY - BELGA

Ce sera le véritable tournant de ce match. Une erreur dont le Standard a profité immédiatement pour assommer son adversaire du soir. Déterminant dans son rôle de pivot, Joao Klauss est parvenu à décaler Laurent Jans dans le rectangle sérésien. Isolé, le latéral gauche a ainsi eu tout le temps pour battre Mignon et faire 0-2 (38e).

Hyper pragmatique, le Standard le sera aussi dans une deuxième période caractérisée par la volonté – souvent brouillonne – de Seraing de revenir dans cette rencontre. Cest donc une nouvelle fois en contre que les Liégeois ont frappé. Lancé en profondeur par Mehdi Carcela, Joao Klauss a réussit le geste technique du soir avec un superbe lob en un temps au dépens de Maxime Mignon (68e).

Une belle manière pour le Brésilien de mettre fin aux espoirs sérésiens qui parviendront tout de même à réduire lécart en fin de match sur un penalty obtenu par Ali Sanogo (faute de Pavlovic) et transformé par Mohamed Mouhli (85e). Dans les arrêts de jeu, un nouveau lob signé Jackson Muleka (90e+2) permettra au Standard de donner des contours encore plus nets à sa victoire face à des Sérésiens qui peuvent toutefois quitter la compétition la tête haute.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK