Coupe de Belgique : Anderlecht écarte le Cercle de Bruges et retrouve le dernier carré après 6 ans

Le Sporting d’Anderlecht a souffert mais s’est qualifié pour les demi-finales de Coupe de Belgique mercredi soir grâce à son succès étriqué 1-0 face au Cercle de Bruges en quart de finale de la compétition. Les Mauves retrouvent ainsi le dernier carré de la Coupe pour la première fois depuis la saison 2014-2015, il y a six ans. Les hommes de Vincent Kompany viseront ensuite la finale pour tenter de décrocher une dixième Coupe de Belgique, trophée qui leur échappe depuis 2008.

C’est un but de Lukas Nmecha après douze minutes de jeu qui a permis aux Bruxellois d’émerger dans cette rencontre où les Mauves ont toujours laissé la porte entre-ouverte.

Car après le très beau geste du buteur allemand – servi magistralement par Sambi Lokonga pour planter son 15ebut de la saison – l’équipe de Vincent Kompany a tenté d’endormir la rencontre.

Mission accomplie en première mi-temps pour les Bruxellois qui ont contenu sans problème la réaction brugeoise mais qui n’ont rien pas proposé plus que quelques offensives brouillonnes avant la pause.
 

Wellenreuther déterminant pour empêcher l'égalisation brugeoise

Ce fut bien plus compliqué en deuxième période. Le Cercle aurait pu se relancer totalement dans cette rencontre mais n’a pas saisi sa chance… ou plutôt ses chances. Deux pertes de balle anderlechtoises ont en effet permis aux Brugeois de frapper le poteau via Denkey (50e) puis de buter sur Timon Wellenreuther avec une frappe de Musaba (58e).

Le gardien allemand a une nouvelle fois chauffé ses gants dans le dernier quart d’heure pour écarter une tentative d’Ugbo (79e) et s’est fait peur lorsque Verschaeren a failli marquer contre son camp (85e). Assurément homme du match, Wellenreuther a détourné une dernière tentative de De Coster en fin de match (88e). Plutôt menacés que menaçants (malgré quelques bonnes opportunités), les Mauves ont souffert mais ont finalement assuré l’essentiel.

En plus de la qualification, Anderlecht aura également deux autres raisons de sourire au terme de la soirée avec la titularisation d’Elias Cobbaut, revenu six mois après sa fracture à la cheville, et l’entrée au jeu de Yari Verschaeren, de retour après deux mois et demi d’absence.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK