Clement ne comprend pas la première période de son équipe

Philippe Clément
Philippe Clément - © BRUNO FAHY - BELGA

Philippe Clement ne pouvait cacher sa déception à l'issue de la défaite du Club Bruges contre l'Antwerp, samedi, en finale de la Coupe de Belgique. L'entraîneur brugeois ne reconnaissait pas ses joueurs lors de la première période. "Et en raison de cette première période, nous avons perdu cette finale".

"Je n'ai pas d'explication pour cette mauvaise première période", a commenté Clement."Tu ne t'attends pas à cela. Nous parlons de ce doublé (championnat-coupe) depuis des mois. Nous nous préparons à ce match depuis des mois. Nous devions commencer à 200 pour cent. Mais cela n'a pas été le cas. Nous avons manqué d'agressivité. Les joueurs faisaient les mauvais choix. J'étais très fâché à la mi-temps. C'est une leçon pour les joueurs. Car en raison de cette mauvaise première période, nous avons perdu la finale."

"Cela a mal tourné en première période", a commenté Vormer. "Après la pause, c'était beaucoup mieux. Leur football ne nous convient pas vraiment. Mais je ne veux pas me plaindre de cela. Nous avons été très mauvais au ballon en première période. Nous sommes trop rentrés dans leur jeu. Cela va me hanter quelque temps. C'est bien que la semaine prochaine le championnat recommence. Nous aurons de nouvelles possibilités."

"L'Antwerp avait plus d'envie avant la pause", a reconnu Mechele. "Ils étaient très bons en bloc et très forts en contre. Nous savions ce qu'ils allaient faire, mais cela leur réussissait quand même. Le 1-0 est arrivé. Et là, ils ont pu jouer leur jeu préféré. C'est une énorme chance manquée. Nous ne pouvons pas faire si souvent le doublé. C'est dur. Il faudra faire mieux la semaine prochaine en championnat."

"C'était un match difficile", a commenté Mata. "C'était à nous de trouver les solution à leur jeu. Cela n'a pas réussi. L'entraîneur était fâché à la mi-temps, mais c'est logique. Il y a beaucoup de qualités dans notre équipe et on ne les a pas vues en première période. Parfois il y a des jours difficiles. Nous devons tirer les leçons."

Clement a initialement laissé sur le banc Youssouf Badji, révélation de la préparation. Le Sénégalais de 18 ans est monté au jeu en début de seconde période à la place de David Okereke, se créant plusieurs occasions. "Badji a fait une belle montée", a reconnu Clement. "Il a plus montré qu'Okereke. C'est vrai aussi que l'équipe a mieux joué à ce moment-là. C'était le Bruges je connais. Cela aurait dû se passer comme ça avant la pause. Cela a rendu les choses plus facile. Il peut encore nous être utile durant la saison. Je compte aussi sur Dennis. Il a été malade et n'est pas au mieux de sa forme, mais il appartient toujours à notre groupe."

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK