Us Open 2003: Henin-Clijsters, bis repetita

Us Open 2003: Henin-Clijsters, bis repetita
Us Open 2003: Henin-Clijsters, bis repetita - © Tous droits réservés

Trois mois jour pour jour après leur première finale de Grand Chelem commune, Justine Henin et Kim Clijsters se retrouvent au dernier stade du tournoi de Flushing Meadows. Une fois de plus, c'est la Rochefortoise qui s'impose .

En l'absence des soeurs Williams, la finale de l'US Open 2003 met aux prises les têtes de série 1 et 2 du tournoi, les Belges Kim Clijsters et Justine Henin. Le parcours des deux sportives a été bien différent. D'un côté, Kim Clijsters a éclaboussé le tournoi par sa force et son état de forme. Elle arrive au dernier stade du tournoi sans avoir perdu un seul set, malgré des matches contre Davenport (tête de série 3, 6-2 6-3) et Mauresmo (tête de série 4, 6-1 6-4).
De l'autre côté, Justine Henin n'a pas connu non plus de grosses difficulté, à l'exception notable de sa 1/2 finale, devenue historique, face à Jennifer Capriati. Après être passée plusieurs fois à quelques balles de l'élimination, Justine Henin s'est imposée au bout de la nuit, au bout de l'effort. Physiquement touchée, la Rochefortoise a eu besoin d'une transfusion après sa demi-finale, qui s'est terminée à seulement quelques heures de l'affrontement contre Kim Clijsters.

 

Le match débute et directement, on sent que le pression est sur Kim Clijsters, numéro 1 mondiale et favorite sur ce genre de surface. Rapidement, le marquoir indique 3-0 à la faveur de la Rochefortoise. Malgré un retour de Clijsters à 4-4 et deux balles de set à 5-4, la première manche est bouclée par Henin sur le score de 7-5.
Clijsters marque le coup mentalement et commet plus de fautes directes dans la deuxième manche. La tache de Henin est facilitée par la nervosité de son adversaire et le deuxième set se résume finalement à un cavalier seul de Henin, qui boucle la manche et le match sur un 6-1.

Justine bat Kim en pratiquant un tennis beaucoup plus varié que le sien, utilisant à la fois toucher et puissance, contrairement à Clijsters qui, en basant son jeu uniquement sur sa force, trouve trop souvent le couloir ou le filet lorsque l'échange se prolonge.

Pour la deuxième fois en mois d'un mois (la première était à San Diego), Henin s'impose face à Clijsters sur ciment, alors qu'elle ne l'avait jamais fait auparavant.

Les deux Belges trônent plus que jamais en haut de la hiérarchie mondiale, avec plus de 1000 points d'avance sur la 3ème classée, Serena Williams. Elles continueront leur domination lors du Grand Chelem suivant, se retrouvant à nouveau ensemble en finale de l'Australian Open.

S. Rouquet

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK