Montréal 1976: L'été argenté d'Ivo Van Damme

Montréal 1976: L’été argenté d’Ivo Van Damme
Montréal 1976: L’été argenté d’Ivo Van Damme - © Tous droits réservés

Au cœur de l'été 1976, Ivo Van Damme illumine la piste olympique de Montréal. Du haut de ses 22 ans, l'athlète belge a accroché deux fois l'argent sur 800m et 1500m. L'apogée de sa carrière. Le début de sa légende aussi. Le James Dean des tartans sera fauché en pleine gloire quelques mois plus tard.

Un mental d'acier et une détermination sans faille au service d'un talent hors du commun. Tel était Ivo Van Damme. Le Bruxellois passe des crampons aux spikes à 17 ans. A peine 5 ans plus tard, il fait partie des meilleurs demi-fondeurs de la planète.

Couvé par Edmon Van den Eynde, Van Damme débarque à Montréal en "bonne forme" et débordant d'ambition. "Je veux atteindre la finale et une fois en finale tout peut arriver", confie-t-il à la RTBF.

Tout même un doublé argenté ! A deux reprises, Ivo Van Damme va échouer à quelques centièmes du graal olympique. Sur 800m, notre compatriote ne peut rien face à la classe incroyable d'Alberto Juantorena. Le Cubain s'impose et s'empare du record du Monde (1'43''50). Deux jours plus tard, il réussira un doublé inouï 400m-800m. L'athlète du Daring de Louvain double l'Américain Rick Wohlhuter dans les derniers mètres et établit un record de Belgique (1'43''86) qui tient toujours.

Sur 1500m, la course est beaucoup plus tactique. Comme son idole, le Néo-Zélandais Peter Snell, le champion d'Europe indoor de Munich fait une course d'attente en queue de peloton. Il remonte progressivement pour passer en 4e position à la cloche. Le rythme s'accélère et Ivo est repoussé à l'arrière du groupe. A 250m de la ligne, il se décale et vient se placer dans la foulée du Néo-Zélandais John Walker. Van Damme s'arrache, résiste au finish de l'Allemand Paul-Heinz Wellmann et décroche une deuxième breloque argentée.

Avant même ses exploits canadiens, Ivo Van Damme avait prévenu. Il voyait plus loin que les médailles ou les titres. "Je pense aux records, au record du monde par exemple. Pour moi, c'est plus important que de gagner un grand titre. Un record exprime mieux la valeur d'un athlète que de gagner une course".

Double médaillé olympique à 22 ans, Ivo a tout l'avenir devant lui et les qualités pour accomplir ses objectifs. C'est du moins ce que l'on pense. Mais sa vie et ses rêves de gloire se fracassent en même temps que sa voiture sur une autoroute du sud de la France alors qu'il revient d'un stage d'entraînement. Encore aujourd'hui, les circonstances exactes de l'accident ne sont pas connues.

La Belgique de l'athlétisme vient de perdre l'un de ses plus grands talents. Dès 1977, à l'initiative de Wilfried Meert, le Mémorial Ivo Van Damme est mis sur pied. Le Mémorial est devenu au fil des ans l'un des plus grands meetings du monde. 17 records du Monde ont été battus au cours des 37 éditions du rendez-vous bruxellois. Le nom d'Ivo Van Damme continue de marquer l'histoire de l'athlétisme belge et mondial.

M. Weynants

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK