Il y a 60 ans un Belge, Fred De Bruyne, réalisait le doublé Tour des Flandres/Paris-Roubaix

Fred de Bruyne (à gauche) lors du Tour des Flandres 1957
Fred de Bruyne (à gauche) lors du Tour des Flandres 1957 - © Tous droits réservés

Ils sont peu nombreux à avoir inscrit leur nom sur les deux plus grandes courses pavées la même année. Seulement 10 et parmi ceux-ci, 8 Belges et 2 Suisses. 2017 fête l'anniversaire du doublé de l'un d'entre eux, Fred De Bruyne, qui a survolé l'édition 1957 des deux courses.

Passé professionnel en 1953 avec des rêves de Tour de France, Fred De Bruyne se rend vite compte que ses qualités en montagne ne feront pas de lui le successeur de Sylvère Maes, à l'époque dernier vainqueur belge de la Grande Boucle, en 1939.
C'est plutôt sur les classiques que le natif de Berlare va se révéler. Son palmarès renseigne en effet des victoires de prestige sur Milan-San Remo (1956) ou Liège-Bastogne-Liège (1956, 1958, 1959).

Mais c'est en 1957 qu'il réalise sa meilleure saison sur les courses d'un jour, en épinglant la même année le Tour des Flandres, Paris-Roubaix et Paris-Tours.

Sur le Tour des Flandres, le 31 mars 1957, Fred De Bruyne maitrise la stratégie de course en envoyant l'un de ses coéquipiers, Désiré Keteleer, à l'avant. Fred De Bruyne fait ensuite exploser le peloton dans le mur de Grammont et revient sur les fuyards, avec quelques favoris. Il règle finalement très facilement au sprint le groupe de 12 coureurs qui se trouvait devant.

Dans l'Enfer du Nord la semaine suivante, il se livre à une authentique démonstration. A nouveau, il place l'un de ses coéquipiers, Agostino Coletto, dans l'échappée. L'Italien est en tête avec Nicolas Barone lorsque Fred De Bruyne décide de fausser compagnie au groupe des favoris à 20 kilomètres de l'arrivée. Il revient sur le duo de tête, s'en défait et s'impose avec plus d'une minute d'avance sur le groupe des autres coureurs, malgré une crevaison dans le final.

Sa carrière prend fin en 1961. Au final, il ne lui manque qu'une victoire au Tour de Lombardie pour s'offrir le grand chelem et accrocher les 5 plus grands monuments du cyclisme (Milan-Sanremo, Tour des Flandres, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège et Tour de Lombardie). Il est passé tout près de cet exploit, réalisé seulement par trois coureurs: Rik Van Looy, Eddy Merckx et Roger De Vlaeminck. Il a pris la deuxième place du Tour de Lombardie en 1955.

Retraité de la petite reine, il ne reste cependant pas loin de son sport favori. Il deviendra commentateur sportif sur la BRT, directeur sportif puis chargé de relations publiques. Il s'éteindra le 4 février 1994 à Seillans (France) à l'âge de 63 ans.

Les coureurs ayant réalisé le doublé Tour des Flandres/Paris-Roubaix

1923: Henri Sutter (Sui)
1932: Romain Gijssels (Bel)
1934: Gaston Rebry (Bel)
1954: Raymond Impanis (Bel)
1957: Fred De Bruyne (Bel)
1962: Rik Van Looy (Bel)
1977: Roger De Vlaeminck (Bel)
2003: Peter Van Petegem (Bel)
2005: Tom Boonen (Bel)
2010: Fabian Cancellara (Sui)
2012: Tom Boonen (Bel)
2013: Fabian Cancellara (Sui)

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK