Volontaire ou non? La main de Vormer fait débat sur l'égalisation de Bruges

Le Standard recevait Bruges lors de la 9ème journée des PO1. Et alors que les Rouges dominaient le début de rencontre en inscrivant le 1-0 via Laifis, les hommes de Leko vont revenir à la marque via un but polémique.

Sur une énième erreur de la défense rouge, Vossen ramène les deux équipes à égalité. Mais ce but est entaché d’une faute de mains. Lors de son tacle, Ruud Vormer touche le ballon du bras. Et alors que les images sont claires, Bram Van Driessche accorde le but. De toute évidence, l’arbitre de la rencontre a décidé que la faute de main du Néerlandais n'était pas intentionnelle, même si cela change la trajectoire du ballon. Vormer est lui aussi catégorique en ce qui concerne la décision : "Naturellement, j’espérais qu'il accorde ce but. Je n'ai rien à me reprocher

Eric Deflandre n'était pour sa part pas d'accord. "VAR ou pas VAR il touche de la main et ça change la trajectoire de la balle. C’est donc une faute de main, mais l’arbitre en a décidé autrement".

Les joueurs du Standard, eux, ne se sont pas trop préoccupé de cette décision au combien importante. "L'arbitre dit qu'il ne l'a pas fait de manière intentionnelle. C'est facile de dire cela. Mais bon, ce n'est pas à cause de cela qu'on n'a pas gagné", déclare Edmilson. Pocognoli, lui préférait "ne pas se focaliser sur les événements extérieurs, que ce soit l'arbitrage ou autre chose. On s'est donc focalisé sur nous, simplement, sur notre jeu sur le terrain. Et cela a bien marché. On ne va pas donc commencer à parler de l'arbitrage aujourd'hui."

Avec ce partage, Bruges remporte son 15ème titre de champion de Belgique. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK