Samuel Bastien : "La même mentalité à Genk que celle affichée contre le Club de Bruges"

De retour dans le onze de base du Standard, après sa blessure, Samuel Bastien a contribué au partage obtenu mercredi soir face au Club de Bruges. Un bon point pour le milieu de terrain liégeois : "Face au leader du championnat, on peut dire que c'est un point qui fait du bien. C'est la mentalité qui nous a permis de garder ce résultat. Avec un peu de réussite, on aurait même pu gagner ce match. Je dirais même qu'il ne nous a pas manqué grande chose pour créer la surprise face aux Brugeois".

Une prise de conscience salutaire

Ce point glané face au FC Bruges a ainsi fait oublier la défaite concédée à Courtrai au terme d'une prestation indigne de la part des Rouches. Une contre-performance qui a engendré une prise de conscience collective dans le vestiaire liégeois : "Je pense que c'était nécessaire. Il y a eu une grosse prise de conscience chez chacun d'entre-nous. On savait pertinemment bien que si on voulait se (re)placer en ordre utile en vue des Play-offs 1, on devait absolument prendre des points. Même contre les équipes du top, nous n'avons pas le choix afin de ne pas nourrir de regrets. C'est en tout cas de bon augure pour la suite du championnat et cela avant d'entamer les Play-offs dans les meilleures conditions. Il va falloir confirmer contre Genk en abordant ce match avec la même intensité et la même agressivité que contre Bruges".

Genk, de bons et de... moins bons souvenirs pour le Standard

Face au Racing Genk, le Standard devra donc évoluer à son meilleur niveau pour espérer obtenir un bon résultat. Une équipe limbourgeoise qui rappelle de bons souvenirs à Samuel Bastien : "Je me souviens qu'au match-aller, en octobre dernier, nous avions battu Genk, à Sclessin, 1-0. Un match équilibré avec beaucoup d'intensité, comme celui de mercredi contre Bruges. J'avais inscrit le but victorieux en fin de match, d'une frappe lointaine. Cela dit, nous avons souffert pour l'emporter et on a bien vu que Genk était bien en place. Même si elle a depuis perdu quelques bons joueurs, cette équipe possède d'autres armes. A nous donc de rester vigilants". Si la dernière confrontation entre les deux équipes a tourné à l'avantage des Liégeois, lors des 7 derniers déplacements dans le Limbourg, le Standard n'a toutefois décroché qu'une seule victoire à la Luminus Arena, 0-2, le 26 novembre 2017.

Une victoire ouvrirait la porte des Play-offs 1

Vu le classement actuel, à cinq journées de la fin, les joueurs du Standard sont bien conscients de l'enjeu du match de ce dimanche, surtout face à un concurrent direct. Comme son entraîneur Michel Preud'homme, le milieu de terrain liégeois entend bien marquer le coup face aux Genkois : "Nous connaissons tous l'importance de cette rencontre. On a bien préparé ce match et on l'aborder de la meilleure des façons. On ne va pas jouer de manière trop défensive. On se déplace à Genk pour y développer notre jeu habituel. Une victoire nous permettrait d'effectuer un grand pas vers la qualification". Mais pour rivaliser avec le champion en titre, le Standard devra jouer avec la même mentalité que face au Club de Bruges.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK