Pro League : Le Standard déroule à Eupen et se repositionne avant la dernière journée

Le Standard s’est repositionné au classement à une journée de la fin de la phase classique. En s’imposant 0-4 à Eupen vendredi soir grâce à des buts d’Amallah (43e, 68e), Muleka (71e) et Lestienne (84e) , les Liégeois sont remontés provisoirement de la 10e à la 7e place de Pro League. Une très bonne opération pour les Rouches qui se sont offert ce que l’on peut considérer une finale pour la qualification aux playoffs 2 face au Beerschot dimanche prochain.

Seule fausse note de la soirée, la sortie de Nicolas Raskin qui a quitté la pelouse à la 76e minute. Le médian liégeois n'était pas au mieux physiquement mais a tout de même joué. C'est sans doute la raison de sa sortie en fin de match. "Il était malade tout la nuit et normalement il ne devait pas jouer", révèlera Mbaye Leye après la rencontre.

Eupen reste pour sa part 13e avec 40 points et terminera sa saison par un déplacement au Sporting de Charleroi.

►►► À lire aussi : Pro League : résultats et classement

Eupen a épargné le Standard en début de match

Au Kehrweg, l’équipe de Mbaye Leye a construit sa victoire dans la deuxième partie de rencontre. Les Rouches ont en effet connu une entame de match très laborieuse et peuvent remercier les Pandas de leur clémence. Arnaud Bodart a dû s’illustrer dès la 7eminute face à Ngoy avant de sortir un superbe arrêt sur une frappe de Boljevic quelques instants plus tard (9e). Vingt secondes après, le gardien liégeois était tout heureux de voir Ngoy se louper depuis le petit rectangle suite à une rentrée en touche mal négociée par ses défenseurs.

Secoués mais épargnés, les Rouches ont fini par réagir pour prendre progressivement le match en main. Approximatifs dans leurs passes et en zone de finition, ils ont peu à peu gommé leurs défauts pour finalement trouver la faille juste avant la pause. Un but signé Selim Amallah et fruit d’une pression très haute, d’une féroce récupération de balle et d’une passe en retrait bien au point de penalty bien ajustée par Cimirot (43e).

Carcela très inspiré

La deuxième période est repartie sur des bases plutôt calmes. Le Standard a attendu la montée au jeu de Mehdi Carcela (61e) pour accélérer et casser le moral des germanophones.

Le Marocain s’est immédiatement illustré en éliminant deux joueurs sur le flanc droit avant d’adresser un centre pour Selim Amallah, auteur du 0-2 d’une belle reprise de volée (68e).

Le troisième but n’a pas tardé à tomber. Servi par un centre de Nicolas Gavory, Jackson Muleka a plongé au premier poteau et a trompé Theo Defourny grâce à une déviation de rapace pour planter un 3ebut consécutif en championnat (71e).

En fin de rencontre, il y a eu également la place pour un 4e but signé Maxime Lestienne, assisté par Samuel Bastien, lui-même démarqué par une inspiration géniale de Mehdi Carcela.

0-4 donc pour le Standard et surtout une victoire convaincante qui donnera beaucoup de confiance aux Liégeois avant la dernière journée.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK