Nicolas Raskin : "Le Covid nous a tous affectés, il faut le temps pour retrouver le rythme"

Nicolas Raskin frustré après la défaite du Standard contre Poznan.
Nicolas Raskin frustré après la défaite du Standard contre Poznan. - © ADAM NURKIEWICZ - BELGA

Comme Noé Dussenne, Nicolas Raskin était très frustré après la défaite du Standard face au Lech Poznan. Un troisième revers consécutif en Europa League qui met les Rouches dos au mur et dans une quasi-obligation de remporter leur trois prochains matches pour espérer arracher une qualification. 

"On avait à coeur de revenir dans le coup en gagnant ce match. On peut être frustré. On a eu des moments forts où on n'a pas su concrétiser et eux ont eu des moments forts où ils ont directement planté des goals. C'est ce qui nous a coupé les jambes à chaque fois. 1-0 puis 2-0, on arrive à revenir à 2-1, on a une grosse occasion pour revenir à 2-2 et dans la minute qui suit ils marquent le 3-1" confie Raskin au micro de Vincent Langendries. 

Malgré une bonne volonté affichée avant l'entracte, le Standard a payé cher des erreurs défensives habituelles. En bon coéquipier, Raskin ne voulait cependant blâmer personne . "Faire une erreur ça arrive. On aurait dû marquer nos but parce que, certes on encaisse trop facilement, mais devant on n'a pas réussi non plus à concrétiser. C'est collectivement qu'on a perdu aujourd'hui. Ce qui frustre c'est qu'on a les occasions pour marquer. Cela fait mal.."

"Le Corona nous a affectés, Lestienne, Balikwisha ou moi-même en plus de tous ceux qui sont encore à la maison. Petit à petit on revient dans le coup. Difficile d'être content après une telle prestation. Quand on a été malade pendant 4-5 jours, ce n'est rien par rapport à ceux qui sont à l'hôpital, mais pour un joueur de foot, s'arrêter deux semaines ça nous touche, il faut le temps pour retrouver le rythme et la fraîcheur physique" conclut Raskin.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK