Mbaye Leye : "Le Standard a désormais son destin en mains"

Après la débâcle subie à Ostende, la victoire du Standard face à La Gantoise a ramené un peu de sérénité du côté de Sclessin. Avant d’affronter Malines, ce jeudi, les Liégeois ont à nouveau les cartes en main. Si ce succès a permis de relancer les Rouches dans les Playoffs 2 (les Europe Playoffs), tous les problèmes, notamment la régularité et l’efficacité, ne sont pas résolus pour autant.

Lucide, l’entraîneur, Mbaye Leye en est bien conscient : "On a fait le job contre Gand mais cela ne doit pas être éphémère. Nous avons encore des choses à nous faire pardonner même si j’ai vu une bonne
réaction de la part de mes joueurs. Je veux qu’ils affichent toujours cet état d’esprit et cette même grinta lors des prochains matches. Nous devrons proposer un football positif comme lors de notre dernier duel face aux Malinois ".

C’était, pour rappel, le 20 janvier avec une victoire, 0-4. Probablement, le match le plus accompli des Liégeois cette saison même si le coach du Standard se méfie de cet adversaire : "C’est une équipe qui tourne bien en ce moment. Malines dispose d’indéniables atouts sur le plan offensif comme on a pu le voir contre Ostende. Les Malinois viennent de marquer 15 buts en 4 matches. Il faudra particulièrement tenir à l’œil
l’ailier Nikola Storm qui est en très grande forme en ce moment (il a marqué 7 buts dont 3 doublés sur les 4 dernières rencontres). Vu le jeu positif développé par Malines, nous devrions pouvoir bénéficier de plus d’espaces. Une chose est sûre, les deux équipes ne vont pas calculer. A nous d’en profiter…".

 

 

 

Retour de Jackson Muleka et Hugo Siquet

Pour affronter les Malinois, ce jeudi, Mbaye Leye va récupérer deux joueurs clés avec les retours de Jackson Muleka et Hugo Siquet. L’attaquant congolais, qui avait dû faire l’impasse sur le match contre Gand suite à une blessure au genou, a repris les entraînements et il est à 100% selon son entraîneur. Idem concernant le jeune arrière droit qui a toujours la confiance de Mbaye Leye malgré son erreur en finale de la Coupe de Belgique. Un joueur qu’apprécié le coach sénégalais : "Hugo est un élément fiable. Je peux le comparer à des joueurs cadres comme Kostas Laifis ou encore Gojko Cimirot. On peut toujours compter sur lui. Il est jeune et a encore une belle marge de progression".

Hugo Siquet et Jackson Muleka devraient donc être alignés ce jeudi face au Kavé alors que Moussa Sissako a purgé ses deux matches de suspension. Par contre, Noé Dussenne, touché à la cheville, et Jean-François Gillet, également blessé au doigt, seront indisponibles tout comme Zinho Vanheusden et Bope Bokadi sans oublier Laurent Henkinet qui ne jouera plus cette saison après son opération. Ce qui signifie qu’un jeune gardien, issu de l’Académie, sera sur banc, à savoir Matthieu Epolo (19 ans) ou Louis Fortin (16 ans à peine).

Plus droit à l’erreur

Après la défaite d’Ostende à Malines (5-3), conjuguée à la victoire du Standard face aux Buffalos, les cartes ont donc été redistribuées en Playoffs 2. Si le KVO occupe toujours la tête avec 30 points, le Standard et Malines sont revenus dans le sillage immédiat des Côtiers. 2 points séparent les 3 équipes alors que Gand ferme la marche à 4 unités d’Ostende. Ce qui signifie que toutes les équipes ont encore leurs chances à 4 journées de la fin de ces Europe Playoffs. " Le Standard est à nouveau maître de son destin. Nous nous retrouvons dans la même configuration qu’il y a un mois " souligne Mbaye Leye. " Nous étions dos au mur et nous avons pris nos responsabilités pour terminer en force la phase classique en signant 3 victoires de rang. Cette fois, la situation est similaire. Si nous gagnons nos 4 derniers matches, nous remporterons ces Playoffs 2 et nous serons européens. Nous savons dès lors ce qu’il nous reste à faire. A commencer par cette double confrontation avec Malines. C’est déjà l’occasion d’éliminer un concurrent ".

La Conference League, une belle récompense

Rappelons que le vainqueur de ces Europe Playoffs sera qualifié pour la nouvelle Coupe d’Europe la saison prochaine, la Conference League. Si les contours de cette compétition sont encore un peu flous, elle ne manque pas d’attrait pour Mbaye Leye : " C’est avant tout une coupe européenne. Il ne faut donc pas la snober. Ce sera une récompense et pas seulement une compensation. Et puis, c’est un peu comme la Nations League. Il y avait des doutes au départ et pourtant, quand le Portugal a gagné ce trophée, les joueurs et les supporters étaient heureux de l’avoir remporté. Ce sera pareil pour la Conference League. Et pour le Standard, c’est aussi important de pouvoir agrémenter le championnat par quelques joutes européennes. Pour ma part, malgré les difficultés rencontrées, j’estime qu’après avoir été en finale de la coupe, si nous parvenons à remporter ces Europe Playoffs et disputer la Conference League, la saison du Standard ne sera finalement pas si mauvaise que ça… ".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK