Carcela sur le pénalty litigieux : "Moi je ne sais pas tomber, je n'aurais pas fait autant de cinéma"

Mehdi Carcela après Standard-Gand.
Mehdi Carcela après Standard-Gand. - © RTBF

Dos au mur et poussé dans ses retranchements, le Standard a trouvé les ressources mentales nécessaires pour renverser Gand et...faire la bonne opération dans la course aux play-offs (2-1). Une rencontre qui aura fait (et fera) probablement couler beaucoup d'encre, notamment sur ce second pénalty octroyé aux Buffalos juste avant la mi-temps.

Questionné sur le sujet après la rencontre, Mehdi Carcela a d'abord botté en touche, expliquant qu'il n'avait pas vu les images. Quand la réalisation d'Eleven lui a finalement montré la phase, le médian liégeois s'est montré beaucoup plus clair : "C'est très très léger. C'est le VAR. Même si Bodart ne fait pas la faute, qu'il n'y a de toute façon pas, je ne pense pas que Nurio serait parvenu à faire un centre ou frapper."

 Et que se serait-il passé si Carcela avait été à la place de Nurio ? Là aussi, la réponse du principal intéressé est griffée 100% sans langue de bois : "Je ne sais pas trop tomber. Je n'aurais pas fait autant de cinéma" explique-t-il le sourire aux lèvres.

Pour revenir au match, Carcela s'est épanché sur sa (superbe) louche en profondeur vers Balikwisha, n'oubliant pas de rendre hommage à son jeune coéquipier : "C'est un super bel appel. Il a la délicatesse de la poser avec finesse dans le but."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK